Le Stade lavallois lâche prise à Bourg-en-Bresse

22h26 - 17 janvier 2019 - par .
Le Stade lavallois lâche prise à Bourg-en-Bresse
Gaël Danic a ouvert le score sur penalty... avant d'en rater un autre !

A Bourg-en-Bresse, Laval a ouvert le score sur penalty, avant d'en rater un et de céder sur deux coup-francs (2-1). Les Tango ont perdu cinq de leurs sept derniers matchs.

D'une première période où les deux équipes rodaient chacune un schéma à cinq défenseurs, il n'y aura rien ou presque à retenir. Verdier a été le plus en vue, avec notamment un missile filant juste au-dessus de la barre de Pichot (7') et une volée en pivot trop compliquée (17'). Laval était ensuite mis à mal en milieu de première mi-temps, sur une succession de corners. Bouet n'était pas vraiment inquiété, mais peut-être fallait-il y voir un avertissement pour la seconde période.

Danic ouvre le score sur penalty... puis en rate un autre !

Une seconde période qui avait pourtant bien démarré et aurait pu faire totalement basculer le match en faveur des Mayennais. Verdier est rapidement accroché par Koné dans la surface de réparation : Danic transforme le penalty (0-1, 50') ! Laval se libère et pousse pour enfoncer un adversaire en difficulté, relégué de Ligue 2 mais quatorzième de National avant cette rencontre. Etinof accélère, Amiot l'accroche : nouveau penalty... mais cette fois Danic se heurte à Pichot (57') ! Le tournant de tous les regrets.

Deux buts encaissés similaires...

Car les Tango vont se faire complètement renverser sur deux coup-francs lointains, frappés par l'entrant Quarshie. Le premier est repris par Amiot entre Ba et Dembele (1-1, 67'). Le deuxième par Pierre-Charles, défenseur et meilleur buteur de son équipe, devant Lambese (1-2, 72'). Une nouvelle expression criante de l'incapacité des Lavallois à renverser la dynamique, qui va dans le mauvais sens depuis l'automne. Une seule victoire sur les sept derniers matchs ; pour un nul et cinq défaites tout de même.

... et une dynamique toujours plus alarmante

Le 5-3-2 n'est sans doute pas la solution puisqu'il n'empêche pas de prendre des buts : trois sur coup de pied arrêtés contre Boulogne-sur-Mer et Bourg-en-Bresse. Mais au-delà du schéma, ce sont toutes les petites approximations – et les plus grosses payées cash – qui interpellent. La mauvaise dynamique rappelle celle de la fin d'année 2017 la saison dernière. Cette série avait coûté sa place à Jean-Marc Nobilo. Surtout, elle n'avait jamais pu être compensée dans l'optique de la montée en Ligue 2.

Charles Turcant

 

Bourg-en-Bresse 01 – Stade lavallois : 2-1.
Arbitre : Floris Aubin – 1 300 spectateurs.
Buts : Amiot (67') et Pierre-Charles (72') pour Bourg-en-Bresse ; Danic (50', pen) pour Laval.
Avertissements : Dunand (15'), Koné (48'), Amiot (57'), Pierre-Charles (57'), Nirlo (60') pour Bourg-en-Bresse ; Lambese (64'), Ba (71'), Scaramozzino (90') pour Laval.
Bourg-en-Bresse : Pichot (cap) – Pierre-Charles, Amiot, Nirlo, Kalulu, Koné – Sacko, Dunand (Quarshie, 63'), Chéré – Nabab, Diakité (Baradji, 55'). Remp : Callamand (g), Perradin, Da Costa. Entr : Damien Ott.
Laval : Bouet – Lambese, Ba, Dembele (cap), Scaramozzino, Mabussi – Makhedjouf, Obbadi (Milosevic, 77') – Etinof (Vincent, 71'), Verdier, Danic (Guirassy, 71'). Remp : Mensah (g), Bouhours. Entr : François Ciccolini.

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire