Mayenne : des moyens supplémentaires pour l'hôpital

16h58 - 11 janvier 2019 - par L.C
Mayenne : des moyens supplémentaires pour l'hôpital
Vue aérienne de l'hôpital de Mayenne.

Lors d'une réunion avec des élus de la Mayenne, l'ARS a annoncé des moyens supplémentaires pour l'hôpital de Mayenne : une collaboration avec l'hôpital de Rennes et 7,7 millions d'euros.

Des bonnes nouvelles ont été apportées par le directeur de l'agence régionale de santé, Jean-Jacques Coiplet, à plusieurs élus mayennais, ce vendredi à l'occasion d'une réunion de travail pour aborder les problèmes de santé. Un accord de principe de collaboration entre l'hôpital de Mayenne et le CHU de Pontchaillou à Rennes a été annoncé. « C'est une bonne nouvelle, assure le maire de Mayenne, Michel Angot. Nous avons déjà une collaboration avec l'hôpital de Laval et celui d'Angers, qu'il ne fallait pas annuler car Angers nous fournit régulièrement des internes. Mais être à 1h15 de Pontchaillou va nous aider à avoir des anesthésistes quand Laval n'en a pas à nous envoyer et qu'Angers est trop loin. »

Pour éviter des surcoûts, le directeur de l'ARS des Pays de la Loire a aussi annoncé que les appels d'offres en matière d'intérim seraient mutualisés au niveau régional.

Enfin, une rallonge de 7,7 millions d'euros sera apportée à l'hôpital de Mayenne afin de lui permettre de boucler son budget.




Mots clés : Hôpital de Mayenne, ARS,

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
1 commentaires
  1. Rovyb

    Projet bien couché sur le papier avec quelques subsides de nos impôts. Mais l'humain est le noyau dur d'une maternité. Les émoluments demandés pour des gardes de 24h de certains anesthésistes sont indignes de notre lointain serment d'Hypocrate mais il faut savoir qu'ils sont sur tous les fronts avec des gardes épuisantes... Avec la coopération de Pontchailloux vous leur ajouterez du travail au travail déjà chargé ... Viendront ils ? Et les gynécos ? De la part d'un gynéco obst de campagne révolté de voir comment tous les gouvernants jacobins ont organisé la devitalisation des dites " campagnes "depuis30 ans

    Signaler le commentaire

Envoyer un commentaire