Gilets jaunes : un mouvement sans chef légitime

07h00 - 22 décembre 2018 - par V.P
Gilets jaunes : un mouvement sans chef légitime
Les Gilets jaunes mayennais sont organisés entre différents secteurs.

Xavier Chouzy a été élu porte parole des Gilets jaunes en Mayenne. Certains contestent cette élection.

A peine élu, la légitimité de Xavier Chouzy en tant que porte-parole des Gilets jaunes fait débat. Ils sont 80 à avoir élu ce pompier de l’Essonne le 8 décembre. Un chiffre loin d’être représentatif et qui « passe mal », notamment chez les Gilets jaunes de La Gravelle. « On n’était même pas au courant de l’élection ! J’ai découvert ça dans le journal », raconte Thomas qui regrette qu’il n’y ait « pas eu de prise de contact. On ne le connaît pas du tout ».

« Nous demandons un nouveau vote »

« On lui a dit samedi 15 décembre que la liste n’existe plus et qu’il n’était plus notre représentant. Maintenant, il a un rôle de coordination dans le département pour que l’on ait tous les mêmes supports et les mêmes revendications », précise Lucile, Gilet jaune du rond-point du Châtelier.

« Ce n’est pas la personne qui pose problème mais la façon de faire. Nous demandons un nouveau vote », réclame Cédric Jung, Gilet jaune des Coëvrons. Alors, Xavier Chouzy souffrirait-il du syndrome du parachuté ? En politique, difficile de faire l’unanimité sans même avoir fait campagne.

Plus d'informations dans notre édition du jeudi 20 décembre.

Mots clés : Gilets jaunes,

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire