Laval retrouve froidement la victoire contre Tours

22h23 - 13 décembre 2018
Laval retrouve froidement la victoire contre Tours
Alexy Bosetti a libéré le stade Le Basser en seconde période.

Face à Tours, Laval a retrouvé le goût de la victoire grâce à un but de Bosetti (1-0). L'étincelle d'un match où les Tango ont évolué à cinq défenseurs et fait preuve d'une froide efficacité.

Après le match amical face à Lorient, François Ciccolini avait dit que le test de la défense à trois centraux n'avait pas séduit. Alors six jours plus tard, en championnat face à Tours, privé de ses centraux Ba et Milosevic, le technicien a opté pour... un système avec trois centraux. Scaramozzino retrouvait une place dans l'axe déjà occupée face à Pau, aux côtés de Dembele et Rincon. Perrot et Bouhours étant eux chargés d'animer les côtés, avec Cissé et Makhedjouf au milieu, et le trio d'attaque Bosetti-Verdier-Etinof.

Cinq défenseurs, très peu d'occasion

Mais face à une équipe tourangelle en mal de confiance, ce schéma atypique a donné lieu à une première période totalement soporifique. Côté visiteurs, Lobry (12') ou Stevance (16') auraient pu glacer encore un peu plus Le Basser. Car jamais Laval n'a réchauffé son public durant un premier acte marqué par la dixième minute, où des applaudissements sont venus saluer la mémoire de Régis Buron. Lorsque Bouhours a profité d'une glissade de Louvion, personne n'est venu couper son centre au premier poteau (25'). Juste avant la pause, Perrot, touché, a dû être remplacé par Mabussi.

Un but collectif et atypique, ponctué par Bosetti

Toujours dans ce schéma 5-2-3, les Tango ont (ab)usé de jeu long approximatif. Makhedjouf, de retour de suspension, a tenter d'amener quelques étincelles à la passe. Mais la lumière sera finalement venue d'un joli mouvement collectif, atypique. Un une-deux Rincon-Cissé amenant un centre du défenseur brésilien depuis la droite : Etinof laisse passer pour Bosetti qui reprend au point de penalty (1-0, 56'). Le break a été tout près pour Cissé (60') et Verdier (64' et 82'). Mais Laval - qui a vu le retour d'Obbadi au milieu à l'heure de jeu - a tremblé jusqu'au bout, sur une acrobatie (69') et un tir aux vingt mètres (90+4') de Boupendza.

Ayant joué en match avancé ce jeudi soir, le Stade lavallois retrouve seul la tête du classement... en attendant les autres matchs demain soir.

Charles Turcant


Stade lavallois – Tours FC : 1-0
Arbitre : Floris Aubin – 3 221 spectateurs.
But : Bosetti (56') pour Laval.
Avertissements : Rincon (35'), Bouhours (48'), Makhedjouf (50'), Verdier (90+1') Bouet (90+4') pour Laval ; N'Nomo (58'), Glombard (76') , Bayard (87') pour Tours.
Laval : Bouet – Perrot (Mabussi, 45+2'), Dembele (cap), Rincon, Bouhours, Scaramozzino – Makhedjouf, Cissé (Obbadi, 65') – Etinof, Verdier, Bosetti (Danic, 77'). Non-entrés : Mensah (g), Guirassy. Entr : François Ciccolini.
Tours : Elana – Carlier (Etcheverria, 68'), Glombard (cap), Louvion, Abdallah – Lobry, Favre - Bayard, Alegué (Tshibumbu, 81'), N'Nomo – Stevance (Boupendza, 66'). Non-rentrés : Goda (g), Constanciel. Entr : René Lobello.

Mots clés : Laval, Tours, National, Bosetti,

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire