A Villefranche, le Stade lavallois continue sa dégringolade

21h58 - 30 novembre 2018 - par .
A Villefranche, le Stade lavallois continue sa dégringolade
Scaramozzino et Laval se retrouvent éjectés du podium.

Sur le terrain de Villefranche-sur-Saône, Laval est passé au travers de sa première mi-temps et n'a pas réagi en deuxième (2-1). Troisième défaite consécutive pour les Tango, qui tombent du podium.

Dans le Beaujolais, on attendait un Stade lavallois nouveau. L'occasion était belle, chez un mal classé, de reprendre la première place au Mans, accroché jeudi soir par Cholet. Surtout, les Tango voulaient retrouver de l'allant sur le terrain, en reflétant cela sur l'aspect comptable. Loin s'en faut : les joueurs de François Ciccolini ont enchaîné un troisième revers consécutif sur la pelouse du promu Villefranche-sur-Saône (score final 2-1) ! Avec, comme contre Le Mans et Pau, une inexplicable apathie en première période, et jamais la capacité de réagir, même quand l'adversaire semblait moins bien... Alarmant, surtout lorsque l'on aspire à monter en Ligue 2 et que s'accrocher au podium devient compromis, après avoir été longtemps leader.

Cinq joueurs offensifs au coup d'envoi

Du nouveau, il y en a eu dans le onze de départ. Laval démarrait avec une équipe atypique, résolument offensive : Cissé était le seul milieu défensif, avec Vincent et Bosetti en animateurs dans l'axe, tandis que Danic et Etinof prenaient les ailes, aux côtés de Verdier en pointe. Mais ce quintet n'arrive pas à jouer ensemble et le bloc se retrouve déséquilibré, au point de subir des assauts de locaux enthousiastes. Bouet veille sur les premiers ballons dans le dos de la défense, est proche de provoquer un penalty mais l'arbitre siffle une simulation de Lemb (9'). Villefranche multiplient les centres : Lemb trouve Ndiaye, contré par Dembele dans la surface (15'). En revanche, personne ne reprend celui de M'Madi qui traverse la surface... jusqu'à Pagerie, seul à l'affût au second poteau (1-0, 18').

Deux buts encaissés en cinq minutes

Un coup sur la tête des Lavallois, déjà tout proches du KO total cinq minutes plus tard, puisqu'un nouveau ballon circule dans la surface jusqu'à Jasse (2-0, 23'). Verdier est devancé par un défenseur (28'), avant de déchirer sa reprise en embuscade sur coup-franc (31'). C'est finalement Bosetti qui va remettre ses co-équipiers dans le match, sur une action où Laval est de nouveau acculé... Mais Dembele dégage sur le côté gauche où Etinof accélère et sert Bosetti dans l'axe : l'enchaînement voit la frappe terminer dans la lucarne de Sauvage (2-1, 35'). De quoi relancer ce match, où Sergio est tout proche de remettre son équipe deux buts devant d'un pointu dans le temps additionnel (45+1'). Mais Laval n'a plus qu'un but de retard après une première mi-temps ratée, un moindre mal, et revient fort.

Un coup de canon de Bosetti... et puis rien ou presque

Dès l'engagement, Verdier est lancé à droite dans la surface et alerte Sauvage. Malheureusement, l'entrain mayennais est vite asphyxié, le rythme devient haché, avec une succession d'arrêts de jeu pour des joueurs restants au sol des deux côtés. François Ciccolini tente de dynamiser son équipe en rentrant Milosevic dans l'entrejeu et Guirassy aux avant-postes. Mais c'est Laval qui tremble de nouveau, lorsque Bouet est éliminé dans sa surface, avant de finalement revenir sauver les siens face à Pagerie (71'). Laval, qui lâchera ses dernières forces dans la bataille avec une tête de Milosevic au-dessus sur corner (85'), un tir d'Etinof contré aux vingt mètres (90+2'), et un ballon aérien où il semble que ce soit un défenseur qui oblige Sauvage à une ultime claquette salvatrice (90+5').

Troisième défaite de rang pour Laval donc, avec toujours les mêmes syndrômes de plus en plus inquiétants. Surtout qu'au classement, les Tango glissent au pied du podium, derrière Le Mans, Rodez et Chambly. Une position qu'ils vont occuper deux semaines, jusqu'au prochain match face à Tours, le jeudi 13 décembre.

CT


FC Villefranche-Beaujolais – Stade lavallois : 2-1.
Arbitre : Thierry Bouillé – 800 spectateurs.
Buts : Pagerie (18'), Jasse (23') pour Villefranche ; Bosetti (35') pour Laval.
Avertissements : Lemb (9'), Pagerie (16') pour Villefrance ; Ba (43') pour Laval.
Villefranche : Sauvage – Sergio, Martin, Lacour, Gonzalez, N'Diaye – Jasse (cap), Ertel (Perracino, 79'), Pagerie (Jouffreau, 88') – Lemb (Toko-Edimo, 79'), M'Madi. Non-entrés : Philippon (g), Burel. Entr : Alain Pochat.
Laval : Bouet – Lambese, Ba, Dembele (cap), Scaramozzino – B.Cissé (Milosevic, 66') – Etinof, Vincent, Danic – Bosetti (Guirassy, 72'), Verdier (Bakir, 86'). Non-entrés : Mensah (g), Bouhours. Entr : François Ciccolini.

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire