Stationnement : les commerçants lavallois inquiets

11h22 - 22 novembre 2018 - par L.Q
Stationnement : les commerçants lavallois inquiets
Le stationnement fait-il fuir les commerces du centre-ville aux clients ?

Depuis l’été, dans le centre-ville de Laval, les amendes pleuvent, les clients quittent le centre-ville, au grand dam des commerçants.

Un client verbalisé le temps d’acheter une baguette, ou le temps de payer l’horodateur. Les commerçants en ont assez. « Il faut respecter les règles. Pour éviter de payer une amende de 25 euros, il vaut mieux payer 20 ou 30 centimes de stationnement. Honnêtement, il y a des abus. Quand un client prend un PV à 11h57, alors que le stationnement est gratuit à midi, est-ce bien tolérable ? », interroge Karine Leray, présidente de l’association des commerçants, Laval cœur de commerces

Depuis la dépénalisation du stationnement, Urbis Park, gérant des places de parkings, s’occupe des amendes. Les agents sont à cheval sur le paiement. A tel point que les commerçants du centre-ville constatent « une baisse de fréquentation de nos boutiques depuis l’été », regrette Karine Leray. 

Les commerçants lavallois ne veulent jeter la pierre ni à Urbis Park, ni à la municipalité. « On travaille ensemble pour trouver une solution. », ajoute-t-elle.

 

Mots clés : Laval, stationnement,

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
2 commentaires
  1. Pseudo

    Il faut revenir en arrière et faire les places de parking gratuit. C'est tout. ..Et les clients reviendront dans le centre

    Signaler le commentaire
  2. Marthyn

    Il y a 2 semaines, j'ai reçu un avis de FPS majoré sans jamais avoir eu la 1ere version. C'est bien beau de confier le travail de l'état à du privé mais on sait tous que le seul but du privé c'est le chiffre à outrance.

    Signaler le commentaire

Envoyer un commentaire