Laval : à 22 ans, Marie s'engage contre le cancer

08h05 - 25 août 2018
Laval : à 22 ans, Marie s'engage contre le cancer
Dans le cadre de ses études, Marie Barbé a récolté des fonds pour Parenthèse 53, qui aide les malades du cancer.

Etudiante au lycée d’Avesnières, la Bonchampoise Marie Barbé s’est associée à l’association Parenthèse 53, qui propose soins esthétiques et cours de gymnastique aux malades du cancer.

Une victoire. C’est ainsi que Marie Barbé, étudiante en première année de BTS communication au lycée d’Avesnières, qualifie le partenariat qu’elle a mis en place avec l’association Parenthèse 53. Dans le cadre de son BTS, comme plusieurs de ses camarades, elle devait démarcher entreprises et organisations pour obtenir des fonds pour l’association spécialisée dans les soins de support à destination des malades du cancer. Défi réussi, avec un chèque de 500 € du club Kiwanis. « Elle a été la seule de sa promo à avoir décroché un partenariat », raconte sa maman, fière de sa fille de 22 ans.

S’occuper de Parenthèse 53 : il ne pouvait en être autrement pour la Bonchampoise. A 16 ans, elle a été victime d’une rupture d’anévrisme, provoquée par une malformation. A son réveil, elle ne peut plus parler, ni écrire. Celle qui voulait devenir pilote de chasse avant son accident, n’en dira guère plus. « La maladie, c’est du passé, il faut aller de l’avant. J’ai eu mon bac, je ne peux que me projeter dans l’avenir. »

Un chèque exceptionnel

Trouver des partenariats n’a pas été de tout repos pour la jeune fille. « J’ai cherché, j’ai téléphoné. Ce n’est pas toujours facile de m’exprimer, de parler avec des gens. J’ai essuyé refus sur refus. » Elle pense alors au club Kiwanis, qui lui avait octroyé lors de sa rééducation. Banco ! Alors que le club ne s’occupe habituellement que des enfants, il accorde « exceptionnellement » 500 euros à Parenthèse 53. Le tout grâce à Marie.

La suite dans Le Courrier de la Mayenne du 25 août.

Mots clés : Laval, cancer,

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire