Patrimoine : à la découverte de Laval

07h00 - 19 août 2018
Patrimoine : à la découverte de Laval
Une quinzaine de touristes ont découvert les principaux sites historiques de la ville de Laval.

Tout au long de l’été, le service patrimoine de Laval propose des visites gratuites pour découvrir les principaux sites du centre historique aux touristes mais aussi aux Lavallois.

Au parvis du Château-neuf, lieu du rendez-vous de la visite, quelques personnes attendent l’arrivée de l’intervenant. « C’est la première fois que nous venons à Laval. On vient de Poitiers », indique Danielle, accompagnée de son mari. Ce lundi 13 août, le guide-conférencier est Stéphane qui travaille au service patrimoine de Laval. La plupart des touristes viennent de différents horizons comme la Bretagne, le Nord-Pas-de-Calais, de Vienne ou de Mayenne comme Béatrice Hautbois, Lavalloise d’origine : « Je promeus la culture, l’art et le patrimoine de la ville », raconte-t-elle

 Le départ de la balade démarre dans la cour du Vieux-château. « La tour maîtresse abrite l’une des plus vieilles charpentes d’Europe », lance Stéphane. Après un arrêt au parvis du Château-Neuf, le groupe de touristes prend la direction de la maison du Grand Veneur, construite en 1554 par Jacques Marest, un riche marchand Lavallois. « Elle est située à l’axe principale qui reliait Paris », renseigne Stéphane.

Une balade historique

Tout au long de cette balade historique, certains s’arrêtent pour écouter les commentaires de Stéphane. « C’est gratuit », glisse Béatrice Hautbois à deux personnes marchant à la rue de la Trinité où se trouve une grande maison à colombages qui s’est développée sur plusieurs parcelles. Sur sa façade, des gargouilles, des statues comme celle de la Vierge à l’enfant

Direction place Hardy-de-Lévaré pour la quinzaine de touristes après avoir vu la maison à colombages. « Nous quittons la vieille ville marquée par la porte Beucheresse qui date du XIIIe siècle. Derrière, on s’aperçoit qu’il y a un espace vide. A l’époque du XVIIIe siècle, il y avait un boulevard d’artillerie mais ce dernier sera rasé pour constituer la première promenade sous le maire Hardy de Levaré », détaille Stéphane. La balade se poursuivra vers les remparts sud mesurant 11 km puis se terminera au sein du jardin de la Perrine offrant une vue panoramique de Laval.

Pratique : Bienvenue à Laval, parvis du château-neuf, place de la Trémoille, gratuit. Durée : 1h. Les lundis, à 11h, jusqu’au 27 août.

Mots clés : Laval, Visite, histoire,

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire