Martigné-sur-Mayenne : l'extension de la supérette dans l'impasse

11h49 - 10 avril 2018 - par L.C
Martigné-sur-Mayenne : l'extension de la supérette dans l'impasse
En septembre, le couple Mareau avait lancé une pétition pour défendre son projet.

Le Plu de Martigné-sur-Mayenne a été validé par les élus communautaires sans le projet de supérette de l’autre côté de la Nationale. Cela amincit les espoirs des gérants d'étendre leur activité.

Pour pouvoir enfin faire valider le nouveau Plan local d'urbanisme de Martigné-sur-Mayenne, les élus communautaires ont fait le choix de retirer le projet de supérette de l'autre côté de la Nationale, face au cimetière.

Alors si tout n’est pas encore perdu, l’espoir d'extension du 8 à Huit devient mince. Les gérants de la supérette, Mireille et Didier Mareau, se laissent toutefois un peu de temps pour réfléchir et pour essayer de pousser les dernières portes. « On va essayer d’aller voir au-dessus car c’est le terrain le plus intéressant, souligne Didier Mareau. On avait un gros espoir car Martigné grossit et là, on est vraiment restreint. Je suis déçu parce que je pense que pour les clients, ça aurait été bien. Il va bien falloir qu’ils comprennent que si nous vendons, la boucherie pourrait disparaître.

Le couple partira si la supérette ne peut pas s'étendre

Et le gérant bat à nouveau en brèche l’argument de la sécurité, mis en avant par la Préfecture. « Le Département a bien fait un arrêt de bus de chaque côté de la Nationale. Et puis, il y a aussi le cimetière. »

Le couple Mareau le redit : il n’a pas envie de quitter la commune. « Nous sommes investis dans différentes associations », souligne Didier. Mais l’envie d’investir et d’évoluer est là aussi. Et si ce n’est pas sur Martigné-sur-Mayenne qu’il peut le faire, le couple ira voir ailleurs.

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire