Lady Gwladys, jolie skye-terrier, au salon de l'agriculture

08h00 - 24 février 2018 - par R.A
Lady Gwladys, jolie skye-terrier, au salon de l'agriculture
Sarah V. Feldenkreiss élève des skye-terriers depuis 1984.

Pour la première année, Sarah V. Feldenkreiss représentera la Mayenne au concours canin, avec sa chienne Skye-terrier.

Lady Gwladys, jeune chienne Skye-terrier, de 6 ans, a remporté plusieurs titres de championne en France et à l’étranger, mais surtout celui de la Nationale d’élevage, qui lui permet de concourir en classe champion au concours général agricole (CGA). Elle représentera donc ses congénères au salon de l’agriculture. Le concours canin se tiendra du 24 au 25 février. La chienne sera présentée aux côtés de ses cousins écossais : le Scottish, le Westie, le Dandie-dinmont et le Cairn, mieux connus du grand public. Elle concourra pour le titre de meilleure de son groupe au CGA.

Septième participation au concours général agricole

Sa propriétaire, Sarah V. Feldenkreiss est éleveuse amateur depuis 1984. Installée dans le Bocage Mayennais depuis 2015, elle participera pour la septième fois au salon de l’agriculture, mais pour la première fois sous les couleurs de la Mayenne. « J’ai choisi de m’installer en Mayenne pour la ruralité. Je pensais que ce serait mieux pour mes chiens que d’être en ville », explique l’éleveuse passionnée par la race rare. « Je voulais avoir un chien de taille moyenne et rustique. Il va dans la campagne. Il allie tous les avantages du chien de compagnie et du chien de chasse. Il n’est pas difficile d’entretenir son poil qui est un poil de chèvre. »

Une race de chien rare avec du caractère

Peu connu du grand public, le skye-terrier a pourtant servi de modèle au chien Pollux dans le dessin animé Le Manège enchanté. Ce chien écossais est tout en longueur, « du bout du museau à la queue, il peut mesurer 1,2 m. Sa couleur peut varier : sable, platine, gris foncé ou noir. Ma chienne, originaire d’Autriche, est couleur platine. Ce chien a un tempérament fort et n’est pas à mettre entre toutes les mains. Il doit être éduqué. »

Parce qu’elle ne tient pas à retrouver ses chiots à la SPA, Sarah V. Feldenkreiss ne fait qu’une portée tous les 2 ans. Actuellement, elle a deux chiots blonds à disposition. Le prix d’un chiot inscrit au LOF (Livre des origines françaises) varie entre 800 et 1 300 €.

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire