Sea Proven conçoit les drones marins à Saint-Jean-sur-Mayenne

09h00 - 19 février 2018 - par G.P
Sea Proven conçoit les drones marins à Saint-Jean-sur-Mayenne
Le prototype Sphyrna a été présenté lors des Assises économie de la mer au Havre en novembre dernier.

Basée à Saint-Jean-sur-Mayenne, la société Sea Proven conçoit des drones marins. Ancien capitaine de la marine marchande, son fondateur Fabien Burignot de Varenne mise sur le potentiel des océans.

A quelques encablures de la Mayenne, un petit hangar abrite un objet à double coque assez surprenant : un drone marin. Loin des flots de l’Atlantique, Fabien Burignot de Varenne a choisi Saint-Jean-sur-Mayenne en 2014 pour amarrer Sea Proven. « Je suis Mayennais et ça ne m’a pas empêché de travailler dans la marine marchande pendant des années », répond d’emblée cet ancien capitaine et officier de réserve.

Âgé de 43 ans, ce Mayennais a pris le pari d’imaginer les bateaux du futur. « Il y a 15 ans, les drones aériens sont arrivés. Aujourd’hui, l’idée est de faire la même chose, mais pour le milieu maritime. Les mers et les océans sont notre avenir », martèle le concepteur. Pour Fabien Burignot de Varenne, il y a un marché à exploiter autour de la marine civile. C’est ainsi qu’est né le Sphyrna, le drone phare de Sea Proven actuellement entreposé à Saint-Jean-sur-Mayenne.

« Le plus grand drone civil du monde »

Il y a quatre ans, son concepteur est simplement parti de la base d’un catamaran. « Je n’ai gardé que la double coque », rembobine-t-il. Depuis, l’équipement sans pilote d’une longueur de 16,65 mètres et d’un poids de deux tonnes n’a cessé d’être amélioré pour devenir « le plus grand drone civil du monde » selon le P-Dg de Sea Proven.

Retrouvez la suite dans votre dernière édition du Courrier de la Mayenne.

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire