Une cellule contre la maltraitance animale en Mayenne

08h00 - 04 décembre 2017 - par L.Q
Une cellule contre la maltraitance animale en Mayenne
Les bovins en divagation de Cossé-en-Champagne sont un de dossiers pouvant être traités.

Des cas de maltraitance animale en Mayenne ont été médiatisés ces derniers mois. Une cellule départementale vient d'être créée pour prévenir ces situations.

Un plan pour le bien-être animal est mis en place par l'Etat. Chaque département doit créer une cellule opérationnelle pour prévenir et lutter contre la maltraitance animale. « Les cellules doivent être opérationnelles en juillet 2018 », précise Laurence Deflesselle, directrice adjointe de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP). 

Le 21 septembre et le 24 octobre, la DDCSPP a réuni différents partenaires pour créer cette cellule. « Elle aura deux volets : l'un préventif et l'autre pour gérer les urgences. » Pour le volet préventif, la Chambre d'agriculture pilotera la structure. « Apporter un cadre peut être un plus. L'objectif est d'avoir un repérage précoce », pense Stéphane Guiouillier, président de la Chambre d'agriculture.

40 dossiers en cinq ans

Ces derniers mois, des cas de maltraitance animale ont été révélés en Mayenne. « C'est le résultat de plusieurs problèmes combinés : économiques, personnels, psychologiques. Dans le monde rural, l'activité professionnelle est souvent imbriquée avec la vie personnelle », remarque la directrice adjointe. La maltraitance animale découle de la souffrance du propriétaire.

« Actuellement, nous connaissons une dizaine de situations fragiles. Depuis 2012, on a traité une quarantaine de dossiers », complète Laurence Deflesselle. 

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire