Laval : Biocoop construit un nouveau magasin

13h39 - 23 novembre 2016
Laval : Biocoop construit un nouveau magasin
Le futur magasin ouvrira le 1er avril.

Sur le boulevard de l'Industrie, le chantier n'a pas pris de retard. Le 1er avril prochain, Biocoop y ouvrira un deuxième magasin lavallois.

« Nous ouvrons le 1er avril et ce n'est pas une blague. » David Léveillé, directeur général de Mayenne Bio Soleil, est ravi du projet qui va occuper la coopérative ces prochains mois. Au 28, boulevard de l'Industrie, derrière la grande surface Intermarché, un nouveau magasin Biocoop est en train de sortir de terre. Le deuxième pour la ville de Laval, après celui de Grenoux, le quatrième pour Mayenne Bio Soleil.

Le futur magasin s'étendra sur une surface de vente de 400 m2, « la même que celui de Grenoux, sauf que ce bâtiment sera rectangulaire et donc plus facile à agencer ». Enseigne de produits biologiques oblige, le bâtiment misera sur les énergies renouvelables. « Il aura des murs trombes. Cela signifie qu'ils récupèrent la chaleur du soleil pour la restituer à l'intérieur du bâtiment. »

Ce deuxième magasin lavallois répond, selon David Léveillé, à un besoin. « Nous sommes à l'étroit car nous connaissons une explosion de la demande et de la fréquentation. Nous voulons être un lieu de convivialité : si le magasin est bondé, cette convivialité est un peu bafouée. Nous nous devons donc de nous développer sur un autre site. Les gens en ont marre de ne pas savoir ce qu'ils mangent. Nous essayons d'être le plus transparent possible. Nous fonctionnons beaucoup en local, avec 85 producteurs locaux. Nos clients savent ce qu'ils ont dans leur assiette, d'où viennent les produits. La consommation bio est en pleine croissance. » Géographiquement, Biocoop se développe ainsi à l'autre bout de la ville. Ce nouveau lieu de vente permettra à Mayenne Bio Soleil d'embaucher une dizaine de personnes : responsable de magasin, responsables de secteurs et vendeurs.

Mots clés : Laval, biocoop,

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire