Aide juridictionnelle : ça grogne chez les avocats

10h09 - 16 octobre 2015 - par G.P
Aide juridictionnelle : ça grogne chez les avocats
Anne-Sophie Gouedo, vice-bâtonnier de l'ordre du barreau de Laval, Emmanuel Doreau, bâtonnier, Eric Cesbron, administrateur de la Carpa Maine-Anjou.

L'ordre des avocats du barreau de Laval dénonce le projet de ponctionnement du budget de l'aide juridctionnelle par l'Etat. Pour protester, le bâtonnier n'assurera plus la désignation des avocats.

Le conseil national des barreaux est en colère après un projet du gouvernement : la réforme du financement de l'aide juridictionnelle, qui bénéficie aux justiciables les plus démunis. « Le gouvernement envisage de prélever des fonds sur la Carpa, une caisse de dépôt et de consignation dédiée au financement de l'aide juridictionnelle», explique le bâtonnier du barreau de Laval, Emmanuel Doreau. L'avocat dénonce ainsi un « étranglement » de la part du gouvernement alors que « l'indemnisation actuelle de l'aide juridictionnelle par l'Etat est déjà extrêmement faible ».

En conséquence, le barreau de Laval n'assurera plus la désignation des avocats « que ce soit au titre de l'aide juridictionnelle ou de la commission d'office ». Le barreau transfère ainsi les charges de la désignation au tribunal, « à l'Etat ».  « Il y aura toujours une permanence assurée par les avocats. Ils seront désormais désignés par le président du tribunal », souligne Emmanuel Doreau.     

Mots clés : justice, Mayenne, avocats,

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire