Article

07/10/2004 00:00:00

Un accueil très chaleureux au père Jean-Claude Duclos, nouveau curé


Depuis 6 mois, la paroisse St-Nicolas du Haut Maine fonctionnait avec un administrateur, le père Poirier après le départ du curé Renault. Depuis dimanche dernier, la paroisse est administrée par un nouveau curé, le père Jean-Claude Duclos. Pour fêter plus grandement cette arrivée, il n'y avait qu'une seule messe dans la paroise ce dimanche, à Villaines ; ce qui explique que l'église était remplie. Sur les marches de l'église, le maire Michel Chenon a remis symboliquement les clés au nouveau curé autour des prètres qui officaient pour la messe, du président de la CCV, Alain Dilis et l'équipe pastorale créée il y a un an. Le père Poirier a retracé le cursus du père Duclos. Celui-ci est né à la Boissière près de Renazé, il y a 62 années. Après des études aux petits et grands séminaires de Laval, Jean Claude Duclos a été ordonné prêtre le 18 juin 1972. Il a effectué plusieurs missions dans diverses communes pour arriver à Lassay, d'où il vient. Son prédécesseur lui a remis la lettre de nomination de Mgr Maillard. Pour grandir ce jour de fête pour les chrétiens, deux prêtres assistaient le curé pour sa première messe locale : le père Louis Beaumier et le père Pierre Ragot, originaire de St-Mars-du-Désert où il a encore de la famille. La chorale, forte d'une cinquantaine de chanteurs, a offert des chants dont celui de l'entrée très accueillant. Le territoire de la paroisse St-Nicolas comprend les communes du canton sans Villepail et Gesvres mais avec celle du Ham. Le curé est aidé dans son action par une équipe paroissiale et par un conseil pastoral composé de chrétiens représentants les clochers.

Il faut être membre pour poster des commentaires