Il y a des sous sur le compte, moins dans les horodateurs

00h00 - 18 avril 2013

Le compte administratif de l'exercice 2012 dégage un excédent qui va permettre quelques travaux et aménagements supplémentaires cette année. Quant au stationnement, on est globalement content.

L'adjoint au maire chargé des finances, Idir Aït-Arkoub, a présenté le compte administratif de l'exercice 2012. Les charges générales ont progressé de près de 7 %, notamment à cause de l'augmentation du prix des matières premières et de l'énergie. L'en-cours de la dette a diminué de 2 millions d'euros sur l'année écoulée. Les frais financiers enregistrent un surcoût de 2,1 millions d'euros à cause de l'emprunt indexé sur la parité euro/franc suisse contracté en 2006. Une action en justice pour dénoncer cet emprunt a été entamée en octobre dernier à l'encontre de la banque Depfa.

La suite dans l'édition papier du Courrier de la Mayenne, actuellement dans les kiosques.

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire