Mayenne

14h50 - 21 janvier 2010
Mayenne

Des plongeurs recherchent le corps d'un disparu

Dans la nuit du 29 au 30 novembre, vers 2 heures du matin, Sandrine Fidanza appelle la gendarmerie pour signaler la disparition de son mari, Gérard Fidanza, âgé de 37 ans. Ce dernier serait susceptible de s'être jeté dans la rivière La Mayenne. Dès le lever du jour, la gendarmerie fait appel aux sapeurs pompiers de Laval pour explorer la zone du pont Notre-Dame. Les plongeurs ne trouveront aucun corps. Un hélicoptère est également dépêché sur place pour survoler la zone à l'aide d'une caméra thermique. Rien.
Depuis cette date, l'enquête se poursuit pour déterminer si Gérard Fidanza a mis fin à ses jours ou non. « A ce jour, nous ne l'avons toujours pas retrouvé. C'est très difficile pour la famille », indique le capitaine Vedrenne. En principe, un corps immergé dans l'eau réapparaît de lui-même après une quinzaine de jours. En l'absence de cadavre, et un mois et demi après la disparition de l'homme, la gendarmerie de Mayenne a fait appel à la brigade nautique de Nantes. Mercredi, six plongeurs ont effectué une exploration approfondie sur la zone présumée du saut, sous le pont Notre-Dame, mais aussi après l'écluse du viaduc où le corps aurait pu rester coincé. Dans une eau à 4-5 °C, avec peu de visibilité, les plongeurs n'ont d'autres solutions que d'avancer à tâtons.
A l'heure où nous mettons sous presse, le corps de Gérard Fidanza n'a toujours pas été repêché.

Mots clés : Recherche corps disparu,

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire