Mayenne : un appel aux dons pour un atelier d'autoréparation solidaire

08h00 - 07 novembre 2018 - par R.A
Mayenne : un appel aux dons pour un atelier d'autoréparation solidaire
Gwénolé Floch voulait lancer un atelier d’autoréparation solidaire et s’est rapproché de l’association Les Possibles.

Les Possibles lancent un appel à bénévoles et aux dons pour des outils vélo de première nécessité.

Eviter de jeter, redonner une seconde vie à ses objets, tel est l’objectif du Repair Café. Dans le même esprit, Gwenolé Floch a souhaité créer un atelier d’autoréparation solidaire pour les vélos. « Plutôt que de le monter dans mon coin, je me suis rapproché de l’association Les Possibles, qui dispose déjà d’un Repair café », explique l’adepte du deux roues.

Ce genre d’atelier nécessite de la place et est assez salissant, aussi il sera installé à l’extérieur du local des Possibles, sous le préau près du Pij. « Cela nous donnera en plus un peu de visibilité. »

Prochain atelier les 17 novembre et 8 décembre

En plus d’espace, l’atelier d’autoréparation a besoin de matériel. « Nous lançons un appel aux dons. Deux bacs sont à disposition à l’accueil du centre social », explique Laurie Tarral, animatrice des Possibles. Clés plates, à pipe, à molette, pinces multiprises, coupantes, plates, maillet, brosse à poils nylon, vieilles brosses à dent, un étau ou un établi mobile, une bombe de dégrippant WD-40, un flacon d’huile de vaseline, seraient les outils de première nécessité pour lancer l’atelier, le 17 novembre.

L’atelier se déroule dans un esprit de partage des savoir-faire. « Chacun répare son vélo avec le matériel mis à disposition. Les personnes sont guidées par des bénévoles passionnés. Cela permet d’éviter les abus et que chacun apprenne à faire par lui-même. Ils pourront ainsi transmettre leur savoir hors de l’atelier », précise encore Gwenolé Floch.

Des bénévoles recherchés

Pour permettre à l’atelier de vivre, des bénévoles seraient également nécessaires. « Nous avons déjà trois bénévoles touche à tout, et jusqu’à 13 volontaires pour le Repair café », note Laurie Tarral. Mais des spécialistes en mécanique seraient fort utiles. « Les retraités bricoleurs et/ou connaisseurs qui seraient ravis de partager ces moments conviviaux et utiles sont les bienvenus ! »

Pratique : Diagnostic et réparation seront proposés par des réparateurs bénévoles pour tenter de donner une seconde vie aux objets, samedi 17 novembre et samedi 8 décembre, de 9h à 12h à l’association Les Possibles.

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire