Laval rejoint en fin de match par Avranches

23h21 - 18 octobre 2018 - par .
Laval rejoint en fin de match par Avranches
Alors qu'il n'était pas dans le groupe annoncé, Nicolas Verdier avait ouvert le score.

Laval a concédé le match nul dans les dernières minutes sur le terrain d'Avranches (1-1), après avoir mené et joué une demi-heure à onze contre dix.

Après la piteuse élimination en Coupe de France à Mulsanne, le Stade Lavallois devait réagir. Dit autrement, il fallait à tout prix gagner, si possible avec la manière, même si cela apparaissait secondaire pour rester leader de National. Le onze lavallois présentait la surprise d'aligner Verdier titulaire en pointe, alors qu'il n'était pas dans le groupe de vingt joueurs annoncés en veille de match. Mais la vraie surprise du match est finalement venue de l'égalisation de l'US Avranches dans les tous derniers instants, alors que les locaux évoluaient à dix depuis l'heure de jeu.

Verdier annoncé blessé... mais buteur

Laval avait pris les devants sur un tir en pivot de Verdier en première période aux dix-huit mètres (0-1, 19'). Mais jamais les Tango n'ont semblé véritablement maîtres du match, malgré l'expulsion de Dekoke pour deux cartons jaunes en dix minutes au retour des vestiaires (47' et 56'). Les quarante-cinq premières minutes avaient donné lieu à un match relativement fermé, où les deux équipes s'observaient. Seuls Etinof (17') et Scaramozzino (25') alertaient Beuve sur coup-franc. Réponse d'Avranches, également sur coup-franc, avec une tête de Bonenfant qui passe juste au-dessus (43').

Avranches arrahce l'égalisation à dix

A onze contre dix avant l'heure de jeu, les Mayennais n'ont jamais paru réellement en situation de doubler la mise. La tête de Dembele (74') et le tir croisé d'Etinof (78') frôlent le cadre, tandis que Vincent s'était emmêlé dans son slalom au milieu des défenseurs (64'). Alors Avranches a poussé pour arracher le nul, avec en premier lieu un tir d'Hérelle au ras du poteau (70') et un coup-franc de Maziz écarté par Bouet (83'). Et c'est finalement sur un centre en retrait de Baya – à l'extrême limite du hors-jeu ? - que Bouet ne peut maîtriser, que Alouachae surgissait égaliser (1-1, 88').

Laval garde sa première place malgré son match nul à Avranches, toujours invaincu à domicile. Mais les Tango peuvent être rejoints au nombre de points et devancés au goal-average particulier par Boulogne-sur-Mer, qui se rend à Pau ce vendredi.

Charles Turcant


US Avranches – Stade lavallois : 1-1.
Arbitre : Floris Aubin – 1 000 spectateurs.
Buts : Alouache (88') pour Avranches ; Verdier (19') pour Laval.
Avertissements : Dekoke (47' et 56') pour Avranches ; Obbadi (32'), Etinof (60'), Dembele (81'), Lambese (89') pour Laval.
Expulsion : Dekoke (56') pour Avranches.
Avranches : Beuve – Bonenfant, Dekoke, Danger, Baya – Farnabe (Colin, 82'), Dabo, Boateng (cap), Maziz – Puel (Alouache, 80'), Ebuya (Hérelle, 59'). Non-entrés : Lamonge (g), Bizolon. Entr : Frédéric Reculeau.
Laval : Bouet – Lambese, Dembele (cap), Ba, Scaramozzino (Perrot, 85') – Milosevic, Obbadi (Makhedjouf, 60') – Etinof, Vincent, Danic – Verdier (Bakir, 62'). Non-entrés : Dutour, Cissé. Entr : Pascal Braud.

Mots clés : Laval, Avranches, National,

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
1 commentaires
  1. Titi 53

    Vu le niveau du jeu du stade
    Lavallois je pense qu'il est souhaitable de rester en national

Envoyer un commentaire