De la paille espagnole pour les animaux mayennais

07h23 - 12 octobre 2018 - par L.K
De la paille espagnole pour les animaux mayennais
Philippe Jéhan et Jérôme Landais s’inquiètent de la sécheresse.

A cause de la sécheresse, les agriculteurs mayennais sont obligés d'acheter de la paille à l'étranger.

Les averses tombées sur la Mayenne les 6 et 7 octobre n’ont pas suffi à rassurer les agriculteurs de la FDSEA. « C’est trop tard », se désole le président Philippe Jéhan. « Depuis le mois de juin, nous avons très peu d’eau, une vingtaine de millimètres », compte Jérôme Landais, secrétaire général. Conséquence : il n’y a plus d’herbe dans les champs ni de réserves de paille dans les granges. Pour passer l’hiver, les agriculteurs mayennais devront s’approvisionner en Espagne. Cela leur en coûtera entre 100 et 120 euros la tonne. « Il n’y a plus de paille en France, les fournisseurs ne peuvent plus fournir. La sécheresse est française et européenne. Pour 2019, nous sommes en train de contractualiser l’approvisionnement en paille entre les céréaliers d’Eure-et-Loir et les agriculteurs mayennais. »

Mots clés : Mayenne, agriculture,

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire