Le Stade lavallois leader après sa victoire à Cholet

22h40 - 14 septembre 2018 - par .
Le Stade lavallois leader après sa victoire à Cholet
Entré en cours de jeu, Selim Bouadla a amené le but victorieux sur un coup-franc dévié.

A Cholet, Laval a remporté un cinquième match consécutif (2-1) et pris seul la tête du championnat de National.

A Cholet, le Stade lavallois a enchaîné un cinquième succès consécutif. Et comme face à Lyon-Duchère la semaine passée, le succès des Tango a été convaincant du fait de l'opposition. Entre deux équipes privilégiant les attaques rapides, Laval a pris le meilleur en seconde période. La rencontre s'est décantée au retour des vestiaires sur une merveille de volée d'Etinof, servi par Verdier (0-1, 47'). Héroïque tout au long du match, Bouet a longtemps retardé l'échéance. En première période, il s'était notamment interposé face à Rocheteau (11') ou Abdeldjellil (18'). Et si Bouet sort une claquette magistrale sur un tir de Mazikou (55') et écarte un tir enroulé de Reale (58'), il cède finalement devant Abdeldjellil étrangement seul pour égaliser (1-1, 61').

Boulogne battu, Laval seul leader

Durant le premier acte, Laval s'était mis en action sur un face-à-face perdu par Etinof (12') ou encore un tir en pivot de Verdier (26'), également repoussé par Guivarch. En seconde période, malgré l'égalisation et la sortie de Scaramozzino, les Tango vont revenir semer la panique sur le but des Choletais. Au terme d'un petit numéro dans la défense, Verdier croise malheureusement légèrement trop son tir aux dix-huit mètres (72'). Un tir enroulé à la trajectoire improbable d'Abdeldjellil crée une nouvelle sueur froide en frôlant le cadre (76'). Et c'est finalement d'un entrant en jeu que la différence va venir sur coup de pied arrêté : Bouadla, excentré à droite, frappe fort au premier poteau du gauche et le ballon ricoche jusqu'au fond des filets (1-2, 82').

Bouet héroïque malgré l'égalisation

Repassé devant à dix minutes de la fin, Laval va vaillamment défendre cet avantage face à des locaux jouant logiquement le tout pour le tout. Cissé aurait pu tuer le match en pivot dans la surface mais le ballon file de peu à côté (85'), et les Mayennais vont trembler dans une fin de match qui paraît interminable. Cholet fait le siège de la surface de réparation lavalloise, sans se créer de véritables occasions jusqu'à un dernier coup de fusil de Rocheteau qui fuse finalement au-dessus (90+4'). Pour un cinquième succès consécutif donc, combiné à une défaite de Boulogne-sur-Mer face à Chambly (0-2). Le Stade lavallois s'empare donc seul de la tête du championnat de National. Vendredi prochain, réception de l'Entente Sannois-Saint-Gratien.

Charles Turcant


SO Cholet – Stade lavallois : 1-2.
Buts : Abdeldjellil (61') pour Cholet ; Etinof (47') et Malaga (82', csc) pour Laval.
Avertissement : Makhedjouf (90') pour Laval.
Cholet : Guivarch – Mazikou, Seba, Saintini, Malaga – Mexique, Kilic –, Rocheteau, Réale, Baouia (Trabelsi, 62') – Aabiza.
Laval : Bouet – Lambese, Dembele, Rincon, Scaramozzino (Mabussi, 69') – Makhedjouf, Cissé – Etinof, Vincent, Danic (Bouadla, 79') – Verdier (Bakir, 89').

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire