Victoire avec cette fois du spectacle pour le Stade lavallois !

21h46 - 07 septembre 2018 - par .
Victoire avec cette fois du spectacle pour le Stade lavallois !
Alexandre Vincent a été impliqué sur les trois buts face à Lyon-Duchère.

Dans un match avec cinq buts en première période, le Stade lavallois a pris la première place ex-aequo en détrônant Lyon-Duchère (3-2).

Pour la première fois de la saison, les Mayennais trouvaient face à eux une équipe joueuse et cherchant à aller de l'avant, ce qui leur a bien convenu. Tout au long du premier acte, ils ont martyrisé la défense modulable à trois ou quatre de Lyon-Duchère. Mais le piqué d'Etinof (7') et la course de Verdier (15'), partis seuls dans le dos de la défense, sont gâchés. Et Laval va se retrouver menés, sur une faute de Dembele aux vingt mètres, offrant un coup-franc parfait à Ezikian pour l'ouverture du score (0-1, 21'). Mais avantage de courte durée pour les visiteurs puisque Vincent, lancé en profondeur, vient dribbler Hautbois et égaliser (1-1, 24'). Verdier s'emmêle à nouveau sur un centre de Scaramozzino où il est seul au second poteau (27').

Cinq buts en première période

Mais Vincent se mue passeur pour Etinof qui échappe à son tour à la défense lyonnaise, élimine Hautbois et double la mise (2-1, 31'). Dominateurs, Laval enflamme ce premier acte mais ne se met pas à l'abris et Lyon revient à la charge : Tuta profite d'un cafouillage pour égaliser (2-2, 43'). Mais ce n'est pas fini... Vincent se fait encore remarquer en slalomant dans la surface des visiteurs, jusqu'à se faire accrocher : penalty que transforme Danic pour mettre Laval devant à la pause (3-2, 45+1'). La seconde période sera moins productive en terme de but, mais pas beaucoup moins animée. La reprise est fébrile côté Tango : Julienne ne trouve pas le cadre (58'), tandis qu'un nouveau cafouillage voit Bouet s'interposer devant Atik puis Rivas (62').

Vincent impliqué sur les trois buts

Dans le jeu, les débats s'intensifient avec de nombreuses fautes qui cassent le rythme. L'une d'elle d'Atik sur Danic mérite plus que le carton jaune sorti par Madame Frappart (63')... mais c'est finalement Perrot – sur le banc – qui est expulsé pour s'être plaint de façon trop véhémente au délégué. Ce n'est finalement que partie remise pour voir Atik quitter le terrain, avec un second avertissement sur un nouveau tacle non-maîtrisé (70'). En supériorité numérique, avec les entrées de Bosetti et Cissé, Laval redonne du peps à sa fin de match. Mais cette fois Vincent tricote dans la surface adverse et se heurte à Hautbois, vigilant (78'). Avant qu'un magnifique mouvement à une touche de balle ne voit Etinof manquer le cadre au point de penalty (89').

Grâce à ce quatrième succès de rang, Laval prend la tête du classement de National (qu'occupait... Lyon-Duchère), avec autant de point que l'US Boulogne-sur-Mer. Les Nordistes comptent toutefois une meilleure différence de buts.

Charles Turcant

Stade lavallois – AS Lyon Duchère : 3-2.
Arbitre : Stéphanie Frappart – 4 474 spectateurs.
Buts : Vincent (24'), Etinof (31') et Danic (45+1', pen) pour Laval ; Ezikian (21') et Tuta (42') pour Lyon.
Avertissement : Dembele (20') pour Laval ; Atik (63' et 70') pour Lyon.
Expulsions : Perrot (63', banc) pour Laval ; Atik (70') pour Lyon.
Laval : Bouet – Lambese, Ba, Dembele (cap), Scaramozzino – Makhedjouf (Cissé, 77'), Milosevic – Etinof, Vincent, Danic – Verdier (Bosetti, 74'). Non-entrés : Mensah (g), Perrot, Bouadla.
Lyon : Hautbois – Ezekian, Camara, Romany – Atik, Bandor, Ayari, Moizini (cap) – Julienne (Labonne, 70') – Tuta, Rivas (Mendes, 81'). Non-entrés : Garcia (g), Ndiaye, Diarrassouba, Ndiaye. Entr : Karim Mokeddem.

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire