Le festival La Ribouldingue revient à La Chapelle-au-Riboul

09h00 - 12 septembre 2018 - par G.P
Le festival La Ribouldingue revient à La Chapelle-au-Riboul
L’association Chap’Asso pourra compter sur une soixantaine de bénévoles pour assurer le bon déroulement de la Ribouldingue.

Après une escapade à Mayenne, le festival La Ribouldingue revient à La Chapelle-au-Riboul.

Retour aux sources. Après une escapade à Mayenne en 2017, le festival solidaire La Ribouldingue revient à La Chapelle-au-Riboul. « Ça n’a pas trop marché à Mayenne, il y avait trop de distance entre le camping municipal et la salle polyvalente », admet Taleb Abdourahman, président de l’association Chap’Asso, organisatrice de l’événement. Pour cette 8e édition prévue les vendredi 14 et samedi 15 septembre, les festivaliers retrouveront la salle polyvalente du village et les campeurs le terrain de football. « L’air de la campagne a manqué l’année dernière », sourit l’organisateur.

Si déménagement il y a, le principe de l’entrée n’a lui pas bougé. « C’est cinq kilos de denrées alimentaires non périssables par personne et par soir », rappelle Taleb Abdourahman. L’ensemble des produits récoltés sera reversé à l’épicerie sociale du Horps-Lassay et aux associations des Restos du Cœur de Mayenne, Villaines-la-Juhel et Evron.

Du reggae, du ska et de la chanson française

Sur les deux jours, 22 groupes se produiront sur les deux scènes installées par la soixantaine de bénévoles. Parmi les têtes d’affiche, on retrouve Jahneration (reggae/hip-hop), Pablo U Wa (reggae) ou encore Natty Jean (reggae). « Il s’agit d’un des leaders vocaux du groupe Danakil », présente Taleb Abdourahman. Du côté des locaux, Johrise, Banos ou encore SNK seront de la partie. « C’est une programmation assez ouverte avec du reggae, du raga, du ska mais aussi de la chanson française. Ça reste éclectique pour un public intergénérationnel », décrit le président de Chap’Asso.

Plus d'informations dans votre dernière édition du Courrier de la Mayenne.

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire