Athlétisme : quatre Mayennais aux championnats de France Elite

13h09 - 06 juillet 2018 - par M.F
Athlétisme : quatre Mayennais aux championnats de France Elite
Pour la première fois, le perchiste de l'EANM Matthias Orban, champion du monde du monde cadet, va être confronté avec l'élite française.

Marche, hauteur, perche, et 200 m auront un représentant mayennais en Elite.

L’édition 2018 des championnats de France Elite sera un excellent cru avec quatre athlètes mayennais présents ce week-end à Albi. Les objectifs de chacun sont différents. Pour le marcheur Gabriel Bordier (US Saint-Berthevin) c’est simple, il prend le départ du 5 000 m marche pour aller chercher le titre. Laura Salin-Eyike (EA Nord-Mayenne) avec la troisième performance des engagées au saut en hauteur, 1m81, peut aussi nourrir quelques rêves de podium. Mais, il lui faudra pallier aux derniers soucis physiques depuis plusieurs semaines dont un mal de dos qui l’a empêchée de sauter vendredi à La Roche-sur-Yon. Cela risque d’être compliqué.

Orban parmi l'élite

Pour le plus jeune de qualifiés, Matthias Orban (EA Nord-Mayenne), du haut de ses 18 ans et d’une barre franchie à 5m30 sur ses terres mayennaises lors des championnats régionaux, l’espoir de participer, dans le même concours de Renaud Lavillenie, à la finale avec les meilleurs sauteurs français se rapproche. L’élève d’Alain Donias à Nantes fait preuve de régularité dans ses sauts et lorsqu’il maîtrisera sa dernière perche avec un indice de flexion plus dur, il pourra encore améliorer son record régional junior.

Sounkamba Sylla veut battre son record personnel

Dernière des qualifiées, Sounkamba Sylla (Stade lavallois) se présente au départ des séries du 200 m. « J’ai eu une saison estivale un peu compliquée mais je me suis rassurée le week-end dernier à Challans avec mes 24’’48 malheureusement trop ventés, mais ça reste mon meilleur chrono de la saison égalé. Je suis plus en confiance pour aborder sereinement les Elites. L’objectif étant de battre mon record personnel. Albi, c’est une piste que je connais, c’est là-bas que je réalise mon premier podium aux championnats de France en 24’’26, mon record personnel ». Quant au sprinter Charles Renard, prétendant à la finale du 200 m, il s’impose une coupure de repos.

Mots clés : Athlétisme, Mayenne,

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire