Publireportage
Ew, le lavage par expérience : portes ouvertes à Changé samedi 23 juin

14h32 - 20 juin 2018 - par L.K
Ew, le lavage par expérience : portes ouvertes à Changé samedi 23 juin

Jolies, écologiques, efficaces, EW propose des stations de lavage pas comme les autres. A découvrir ce week-end à Changé.

Ce n’est pas un hasard si les deux fondateurs ont ajouté « le lavage par expérience » derrière les lettres EW (initiales Excel Wash) qui composent le logo. « Nous sommes partis d’une page blanche et nous avons conjugué nos expériences », explique Alexandre Landais. Lui dirige une entreprise de travaux publics ; Mehdi Delaunay, son associé, une entreprise de peinture-décoration. « Je connaissais les tenants et aboutissants sur la partie construction, continue le trentenaire. Mehdi, lui, avait son regard de décorateur. Tous les deux, nous avons mis par écrit ce qui nous semblait essentiel. » L’appareil en lui-même devra être irréprochable. Fini les rouleaux, beaucoup trop dégradants pour la carrosserie. Pas question non plus de nettoyeurs haute pression à manipuler soi-même ; ils nécessitent d’avoir du temps devant soi et des tenues qui ne craignent pas d’être éclaboussées.

La solution viendra d’un fabriquant français. « Un ingénieur a créé une arche tout en inox et sans contact qui permet un nettoyage extérieur complet du véhicule, y compris du bas de caisse, des jantes et du châssis, pour éliminer le sel en hiver. Et le tout sans aucun risqué pour la voiture. » Le cycle le plus complet, pour une finition parfaite, prend 12 minutes et coûte 12€, et, à la composition du savon, a été intégré un parfum de lavande qui laisse une odeur très agréable dans votre garage.

80% de clientèle feminine

Les deux trentenaires n’en restent pas là. Le lieu doit lui aussi être agréable. « Nous voulions que le lavage ne soit plus une corvée. Mieux : qu’il devienne un moment de détente. » De fait, c’est ce qui surprend au premier regard. A Changé, par exemple, l’espace où sont implantées les deux arches de la station inaugurée ce mois de juin est paysagé, avec minéraux, bambous, olivier et palmier. Un bouddha et deux fontaines accueillent les clients et des bancs sous un abri permettent d’attendre la fin du lavage sans subir la météo. « En général, nos clients en profitent pour consulter leur smartphone. Et nous avons remarqué qu’à l’inverse de nos concurrents, 80% de notre clientèle est féminine », constatent les deux gérants. Jusque-là en effet, les hommes qui ne souhaitaient pas que leur véhicule passe dans des rouleaux se chargeaient de la tâche de manipuler les lances des nettoyeurs haute pression.

Un entrepreneur rennais qui a fait carrière dans les panneaux photovoltaïques, a cru dans le projet des deux Mayennais et n’a pas hésité à s’investir, à la fois financièrement et humainement. En juillet, des travaux vont démarrer sur le bâtiment de Changé, siege social de l’entreprise, et le toit sera bientôt recouvert de panneaux photovoltaïques. « Nous ne serons pas totalement autonomes, mais pas loin, se réjouissent Alexandre Landais et Mehdi Delaunay, qui ajoute : dès l’automne prochain, nous proposerons également un nettoyage intérieur. Celui-ci sera effectué par un salarié et nous prêterons un véhicule électrique de courtoisie pour ne pas immobiliser nos clients. »

Toujours dans un souci de respect de l’environnement et d’autonomie, les fondateurs de EW, le lavage par expérience, ont fait appel à un cabinet de recherche & développement composé d’un docteur et de trois ingénieurs afin de créer une micro-station d’épuration qui réponde parfaitement à leurs attentes. A terme, elle devra être en mesure de traiter toutes les formules chimiques utilisées par les stations de lavage EW et permettre à celles-ci de fonctionner pratiquement en circuit fermé avec 85% à 87% d’eau réutilisée.

Un système de franchise

La première station EW, le lavage par expérience, a ouvert en mars 2016, boulevard François-Mitterrand, sur le site de l’entreprise de peinture de Mehdi Delaunay à Mayenne. La seconde en mars dernier à Evron, zone artisanale des Maltières. Ce mois de juin a vu l’ouverture de celle de Changé, route de Niafles, et fin juillet sera inaugurée la quatrième à Saint-Berthevin, avenue de Paris. « Dès la création de la station de Mayenne, des personnes, séduites par le concept que nous avons imaginé, ont pris contact avec nous dans le but d’en installer une sur leur commune. Nous avons donc décidé de créer un système de franchise. Nous sommes ravis que les stations EW, le lavage par expérience, puissent dans un avenir proche être accessibles à de plus en plus d’automobilistes soucieux tout autant de la qualité du lavage que du respect de l’environnement », se félicitent Alexandre Landais et Mehdi Delaunay. Grâce à eux, non seulement le lavage de notre voiture n’est plus une corvée, mais il conjugue désormais respect du véhicule et de l’environnement.


Portes ouvertes

Samedi 23 juin, 9h-18h

à Changé, route de Niafles

Lavage gratuit pour tous

 

Mots clés : publireportage,

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire