Laval : à la Licorne, un nouvel accélérateur de startups

10h14 - 13 juin 2018 - par L.K
Laval : à la Licorne, un nouvel accélérateur de startups

Le Village by CA : c’est le nom de l’incubateur de startups mis en place par le Crédit agricole. La marque s’installe à Laval, dans l’hôtel des entreprises innovantes La Licorne.

D’ici l’été, la Licorne, l’hôtel des entreprises innovantes situé dans le quartier des Pommeraies, va accueillir de nouveaux locataires. Quelques startups devraient en effet y trouver leurs nouveaux locaux. Elles seront accueillies par Le Village by CA, une structure pilotée par le Crédit agricole.

Ecosystème

« Le Village by CA est un accélérateur de startups, présente Jean-Philippe Goulet, chargé de communication de la caisse régionale Anjou-Maine. Il y a de nombreux Villages dans toute la France. » Après Angers voilà quelques mois, la caisse régionale implante sa deuxième structure à Laval. Jeudi 31 mai, l’établissement bancaire a signé une convention l’unissant à Laval économie et Laval Mayenne Technopole (LMT).

« Nous travaillerons avec LMT, un incubateur de startups, qui accompagne leur création. Nous, nous sommes là pour accueillir des startups qui ont déjà un fonctionnement viable, pour les accélérer. Avec Le Village by CA, c’est tout un écosystème qui se met en place. » Ce que confirme Xavier Dubourg, président de LMT : « C’est un service complémentaire. Nous aurons désormais des dispositifs qui accompagnent le porteur de projet jusqu’à la phase PME qui fait de l’innovation

Le Crédit agricole espère mettre en contact startups et entreprises locales. « Avec l’expérience de celles-ci, les startups vont grandir plus vite. Quant aux entreprises locales, elles vont avoir accès à de nouvelles technologies, un nouvel esprit. Tout le monde va grandir », se réjouit Jean-Philippe Goulet. Les jeunes entreprises pourront bénéficier de conseils d’experts, de comptables ou de juristes.

Des candidatures spontanées

Le Village by CA louera une partie des bureaux de la Licorne, ainsi que le hall. Les candidatures seront bientôt ouvertes. « Depuis l’ouverture à Angers, nous avons même des candidatures spontanées, confie Jean-Philippe Goulet. Nous espérons avoir quatre à six startups dès cet été, pour une inauguration officielle à la rentrée. Après, nous pourrons grandir. »

Mots clés : Laval, Licorne,

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire