Délinquance : Bonchamp-lès-Laval parmi les bons élèves

09h00 - 26 mai 2018 - par G.P
Délinquance : Bonchamp-lès-Laval parmi les bons élèves
Le garde-champêtre Frédéric Rabbé et l’adjoint à la sécurité Jean-Marc Coignard.

Alors que les chiffres de l’année 2017 sont plutôt bons et marquent une diminution de la délinquance, la municipalité bonchampoise revient sur les actions menées.

« La commune de Bonchamp est la plus sûre de l’agglomération. » Ce sont les constatations du commissariat de police de Laval par rapport aux chiffres de la délinquance de 2017. « Il ne s’agit que de la zone police, c’est-à-dire principalement Laval et la 1ère couronne », tempère Jean-Marc Coignard, adjoint à la sécurité.

Quoi qu’il en soit le constat se base sur des réalités : la baisse générale de la délinquance sur la commune depuis sept à huit ans, à l’exception d’une hausse en 2015 à la suite d’une série de cambriolages dans le quartier Artémis notamment. C’est d’ailleurs le premier secteur de la commune à avoir adhéré au dispositif Voisins vigilants. « Il s’agit d’un dispositif privé et payant via une cotisation en ligne », rappelle le garde champêtre Frédéric Rabbé. En ce sens, la municipalité réfléchit d’ailleurs à adhérer au dispositif Participation citoyenne.

60 adhésions à l'opération Tranquilité vacances

En attendant, comment expliquer les bons chiffres de la commune ? Parmi les pistes, on peut évoquer le dispositif opération Tranquillité vacances, en lien avec un citoyen volontaire. Ce dernier circule sur la commune pour vérifier que tout se passe bien autour des logements des personnes absentes. « Nous en sommes à une soixantaine d’adhésions par an aujourd’hui contre une dizaine il y a trois ans », chiffre la municipalité, même s’il reste une marge de progression par rapport à des communes comme Changé et Saint-Berthevin.

Lire la suite dans votre dernière édition du Courrier de la Mayenne.

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire