10 mois de prison ferme pour avoir roulé sur un cycliste

18h44 - 13 avril 2018 - par L.Q
10 mois de prison ferme pour avoir roulé sur un cycliste

Le 13 avril, un automobiliste est condamné à 10 mois de prison ferme par le tribunal de Laval. Dimanche dernier, ivre et sans permis de conduire, il a percuté un cycliste et aurait tenté de l'écraser

Dimanche 8 avril, rue de Bretagne à Laval, un cycliste de 66 ans était percuté par un automobiliste, à bord d'une Peugeot 106. Ils étaient trois à bord du véhicule. Le conducteur aurait tenté de lui rouler sur les jambes. La voiture a écrasé le vélo. Le cycle a écrasé la cheville du sexagénaire. Après avoir lancé un avis de recherche, les policiers ont interpellé le conducteur. 

Le 13 avril, il était jugé sur le mode de la compuration immédiate. Ce Lavallois de 24 ans sortait de boîte de nuit. Alcoolisé, il regagne à pied son domicile. Arrivé devant chez lui, il décide d'emprunter la voiture de son cousin, qu'il héberge. N'ayant pas le permis de conduire, il part en ville à la recherche d'amis pour terminer la soirée. 

Volontaire ou non ? 

Il rencontre une connaissance de travail sortant lui aussi de boîte de nuit. Il le monte dans le véhicule, avec un 3e ami. Ils remontent la rue de Bretagne, quand ils aperçoivent le cycliste. L'un ouvre la fênetre et l'interpelle : "Tu as un problème papy”. Après les versions divergent, le cycliste et le passager avant indiquent que le conducteur a volontairement fait chuter le vélo et a tenté de l'écraser. 

Le prévenu lui indique : « ce que j'ai fait est impardonnable, mais je ne voulais pas le percuter. J'ai donné un coup de volant, quand j'ai vu que mon passager voulait sortir de la voiture en marche ». 

Tout le noeud du problème est de savoir si le geste était intentionnel ou non. Pour le vice-procureur, ça l'était. Il demande 24 mois de prison dont six avec sursis. L'avocate du prévenu sèmera le doute. Le tribunal le condamne a 22 mois de prison dont douze avec sursis. 

Mots clés : justice, Laval,

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire