Mayenne : les agents des Urgences n'en peuvent plus

08h00 - 16 avril 2018 - par L.C
Mayenne : les agents des Urgences n'en peuvent plus
Les Urgences de l’hôpital de Mayenne ne désemplissent pas.

Le personnel des Urgences de l’hôpital de Mayenne n’en peut plus. L’afflux de patients reste massif depuis cet hiver, une situation jamais observée jusqu’à présent. Les agents se disent usés.

Heureusement, l’ambiance est bonne. Et c’est certainement ce qui limite les arrêts maladie, voire pire. « C’est l’équipe qui me tient actuellement », assure une infirmière des Urgences de l’hôpital de Mayenne.

Les larmes jaillissent quelques secondes plus tard. « J’ai l’impression de n’être qu’une piqueuse, je n’ai pas le temps de revenir voir les patients pour savoir si on a pu soulager leur douleur. » Avec d’autres aides-soignantes, cette infirmière parle de maltraitance.

« Ce qui est lourd, c'est que ça dure ! »

Cette situation, elles sont plusieurs à admettre qu’elles ne l’avaient jamais vécue à ce point et qu’elles n’en peuvent plus. « Je sais qu’il y a plusieurs d’entre nous qui réfléchissent à autre chose. »
En cinq ans, cette autre infirmière a vu les choses se dégrader aussi. « C’est toujours très très tendu. Il y a quatre à cinq ans, nous enregistrions une quarantaine de passages aux Urgences, voire une cinquantaine par jour. Il n’y a pas longtemps, on a dépassé les 90. Et ce qui est lourd, c’est que ça dure. On est fatigué ! »

L’organisation hivernale avec la réouverture de lits temporaires a fait place fin mars à l’activation du dispositif Hôpital en tension. « On est en plein dans la conséquence de la fermeture débile des lits », dénonce Sébastien Lardeux, syndicaliste Force Ouvrière à l’hôpital.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans Le Courrier de la Mayenne, paru ce jeudi 12 avril.

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire