On n'arrête plus le Stade lavallois, encore victorieux !

21h51 - 09 mars 2018 - par .
On n'arrête plus le Stade lavallois, encore victorieux !
Alexy Bosetti a ouvert le score rapidement dans ce match.

Grâce à des réalisations de Bosetti et Etshimi, le Stade lavallois s'est offert une victoire logique et maîtrisée face à Cholet. La cinquième victoire d'affilée pour les Tango, que l'on n'arrête plus.

Face à la meilleure attaque du championnat, le Stade lavallois présente une équipe qui a du répondant : Bosetti, Etshimi et Ndilu sont titulaires, avec également les retours d'Espinosa et Etinof dans le onze de départ.

Dans ce schéma résolument offensif, les Tango démarrent on ne peut mieux le match. Lancé par Mendes, Etinof perd son face-à-face avec Ahamada, mais parvient à centrer vers Bosetti qui devance son vis-à-vis d'une tête plongeante victorieuse (1-0, 4'). Quatre minutes plus tard, Ndilu tricote à droite dans la surface mais son tir est légèrement trop croisé (8'). Avec Bosetti en chef d'orchestre, les Lavallois privent leur adversaire de ballon pendant la première demi-heure de jeu. Mais l'ancien Niçois voit sa frappe contrée à l'entrée de la surface (33'), avant de tenter un improbable lob du rond central que Ahamada capte difficilement sous sa barre (37'). De son côté, Hautbois se montre vigilant sur la seule demi-situation choletaise : une percée de Rocu, l'ancien latéral Tango, sur la gauche (44').

Une stratégie offensive payante pour Laval

La deuxième mi-temps démarre presque aussi fort que la première : Etshimi perd son face-à-face avec Ahamada (47'), tandis que Zinga parvient à éliminer Hautbois mais est repris par le retour de Mendes et Dembélé (51'). Farina parvient lui à se défaire de tout marquage sur un centre venu de la droite, mais sa tête vient se heurter au poteau (59') ! Juste avant la réponse lavalloise d'Etshimi, dont la frappe soudaine de vingt-cinq mètres oblige Ahamada à une envolée horizontale (60'). Ahamada, de nouveau impérial sur un autre missile lointain d'Espinosa... mais Etshimi a suivi pour doubler la mise (2-0, 62'). Cholet est KO debout et Laval va maîtriser sa fin de match : Etshimi décoche un ciseau retourné dans le petit filet extérieur (67'), Espinosa ne parvient pas à concrétiser à la suite d'un coup-franc au second poteau (73'). Perrot fait son entrée pour sa 200e apparition sous le maillot Tango, manquant de peu d'y aller de son but dans le temps additionnel (90+2').

Cinquième victoire consécutive pour le Stade lavallois, de nouveau sans encaisser de but. Tout va pour le mieux pour Laval qui s'installe sur le podium de National. Les choses ont beaucoup changé en un mois et demi. Prochain match, sur la pelouse de Marseille Consolat samedi à 15h.

Charles Turcant

 

Stade Lavallois – SO Cholet : 2-0 (1-0)
Arbitre : Romain Galibert – 4 076 spectateurs.
Buts : Bosetti (4'), Etshimi (62') pour Laval.
Avertissements : Mdoumbouni (71'), Sango (90') pour Cholet.
Laval : Hautbois – Mendes, Ba (cap), Dembélé, Scaramozzino – Ndilu (Mayela, 57'), Espinosa, Makhedjouf, Etinof (Perrot, 74') – Etshimi, Bosetti (Zéoula, 87'). Non-entrés : Lembet (g), Dabo. Entr : Manuel Pirès.
Cholet : Ahamada – Sango, Paillot, Mboumbouni, Rocu – Keïta (Gomez, 53'), Flégeau (cap), Gbelle (Aabiza, 70') – Zinga (Bakir, 57'), Farina, Bertrand. Non-entrés : Monteiro (g), Caloin. Entre : David Augereau.

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire