Basket : en battant Pornic, l'US Laval assure son maintien en N2

13h49 - 04 mars 2018 - par M.F
Basket : en battant Pornic, l'US Laval assure son maintien en N2
Les lavallois ont battu Pornic de 16 points.

Les basketteurs lavallois vont pouvoir durant les sept derniers matchs développer leur jeu sans pression.

Le match démarre sur un petit rythme mais les Lavallois sont les premiers dans la partie, pour enregister un avantage de cinq points au terme du premier quart-temps. Les locaux impriment une grosse défense dans le deuxième quart-temps, qui réduit les Pornicais à des tirs à l'extérieur de la raquette, avec peu de réussite. Laval prend le large, grâce notamment à l'efficacité au shoot de Toneguzzo et à la présence de Radenkovic au rebond. Malheureusement Greg Faulkner se blesse à la cheville sur une mauvaise réception.

Superbe défense lavalloise

Laval s'adjuge encore le troisième quart-temps. Les Lavallois savent provoquer la faute mais on beaucoup de déchets aux lancers-francs. Après avoir compté jusqu'à 26 points d'avance, Fellah et les siens relâchent la pression dans les dix dernières minutes mais assurent une victoire de 16 points qui leur assure, sept matchs avant la fin, le maintien en Nationale 2.

« On va pouvoir prendre du plaisir »

« Avec onze victoires, nous sommes maintenus. C'est bien de l'avoir fait si tôt dans la saison avec un effectif réduit, se réjouit Sébastien Cartier, l'entraîneur lavallois. On va maintenant pouvoir prendre du plaisir sur la fin de saison. Il est juste dommage que nous ayons autant de blessés (Nicolas, Meignan et Faulkner) avant un match difficile à Vanves et le match de gala contre le leader Vitré dans deux semaines à Saint-Berthevin ».

 

US Laval - Pornic Basket Saint-Michel : 81-65 (19-14, 19-7, 19-17, 24-27).
Laval : Crétois (7), N. Foucher (9), Gélu (3), Froc (11), Fellah (5), Toneguzzo (22), Faulkner (2), Radenkovic (22). 10 fautes.
Pornic : Baudu : 2, Jobard (-), Gomez (14), Mpoy (-), Lecointe (4), Gobin (13), Quiros (2), Nicollin (24), Ferchaud (6). 18 fautes.

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire