Quatrième victoire consécutive pour le Stade lavallois !

22h04 - 02 mars 2018 - par .
Quatrième victoire consécutive pour le Stade lavallois !
Manuel Pirès peut exulter : son équipe est totalement relancée dans la course au podium.

Sur le terrain de Pau, le Stade lavallois a enchaîné une quatrième victoire consécutive (1-0). Scazamozzino a trouvé la faille sur coup-franc, tandis que les locaux ont manqué deux penaltys.

Alors qu'il évoluait en 4-2-3-1 la semaine dernière, le Stade Lavallois retrouvait ce soir un 4-4-2 avec Etshimi soutenu par Zéoula. Mayela conservait lui le côté droit. Etinof suspendu, Perrot montait d'un cran et prenait place sur l'aile gauche. Scaramozzino et Dabo signaient quant à eux leur retour dans le onze de Manu Pires.

Non titularisé lors des trois derniers matchs, Dabo se faisait remarquer dès le début de match en provoquant un penalty. Boupendza voulait se faire justice lui-même mais butait sur Hautbois qui choisissait le bon côté (4'). Dans un début match très rythmé, aucune des deux équipes n'arrive toutefois à vraiment à se créer d'occasion. Etshimi était pourtant tout près d'ouvrir le score après avoir fait la différence face à Malaga, mais son tir s'écrasait sur le poteau (23'). Sans être très convaincant, le Stade Lavallois maîtrisait sa première période et ne concédait que très peu de situations franches. Hautbois était néanmoins vigilant pour capter une frappe cadrée de Rivas juste avant la mi-temps (45').

Un coup-franc tardif mais ô combien décisif

En seconde période, les Tango se procuraient une très belle occasion d'entrée, avant de subir ensuite. Sur un centre de Mendes venu de la gauche, Perrot était seul au point de penalty mais sa frappe passait tout près du poteau de Koné (46'). Les Palois étaient les plus entreprenant en deuxième période et se créaient plusieurs situations. Hautbois se trouait sur corner mais Mendes dégageait sur sa ligne (51'). La tête de Malaga était tout près de surprendre le gardien lavallois (66'). Les Lavallois s'appuyaient finalement sur l'une de ses forces lors de ces derniers matchs : les coups de pied arrêtés. Comme face à Dunkerque en début de saison, Scaramozzino se chargeait de frapper un coup-franc à l'entrée de la surface de réparation et ne laissait aucune chance à Koné (1-0, 84'). Grâce à ce superbe but, les hommes de Manu Pires pensaient avoir fait le plus dur mais se faisaient peur en fin de match. La barre sauvait Hautbois sur un second penalty de Gbaklé dans le temps additionnel (90+1') ; penalty provoqué par... Scaramozzino.

Victoire plutôt heureuse pour les Lavallois donc, sur le terrain de Pau. La quatrième de suite, qui permet aux Tango de poursuivre leur folle remontée, et même de revenir à égalité de point avec le Red Star, troisième, qui s'est incliné dans le même temps.

Simon Courteille


Pau FC – Stade Lavallois : 0-1 (0-0).
Arbitre : Remi Landry.
But : Scaramozzino (84') pour Laval.
Avertissements : Bansais (57'), Assoumou (73'), Daubin (74'), Boupendza (84') à Pau ; Makhedjouf (89') à Laval.
Laval : Hautbois, Mendes, Ba, Dembele, Scaramozzino, Dabo, Makhedjouf, Perrot, Zeoula (N'Dilu 61'), Mayela (Neyou 86'), Etshimi. Entr : Manuel Pirès.
Pau FC: Koné – Bansais (Gbaklé 60'), Malaga, Bury, Assoumou (Crillon 90') - Maisonneuve, Daubin, Sanchez, Ciss – Rivas (Guilavogui 77'), Boupendza. Entr : David Vignes.

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire