A Laval, Lactalis relocalise et crée 20 emplois

08h53 - 30 octobre 2017 - par L.Q
A Laval, Lactalis relocalise et crée 20 emplois
Laurent Singer et Stéphanie Bruneau, dans le centre de la hotline.

Tibco, spécialiste des services support informatique, est un prestataire de Lactalis. Ces services sont souvent gérés depuis l'étranger. Tibco a choisi le local. Ce choix a créé 20 emplois.

Au sein du groupe Lactalis, 7 000 salariés en France ont un poste de travail informatique. En cas de problème, ils peuvent appeler une hotline. Depuis 2009, le géant laitier faisait travailler une société parisienne. « La plateforme d'appel était en Roumanie. Le service n'était pas satisfaisant. Nous avons alors lancé un appel à projets », ajoute Laurent Singer, directeur des systèmes d'informations de Lactalis.

Tibco, spécialisé dans le service support informatique, a remporté le marché. L'entreprise nantaise a proposé de s'installer à Laval, à proximité du site de production de Lactalis. « Nous avons ouvert il y a un an. Nous avons créé quinze emplois. Lactalis a donné l'impulsion à cette installation lavalloise », complète Stéphanie Bruneau, directrice de production.

Lactalis embauche aussi

Le site Tibco, zone des Morandières, continue de grossir. « Aujourd'hui, nous travaillons aussi pour le groupe Actual », complète la directrice. Déjà, Tibco a embauché cinq personnes supplémentaires en un an. « On espère doubler nos effectifs fin 2018 », termine-t-elle. A l'heure où ce genre de services sont délocalisés, Lactalis a décidé au contraire de miser sur le local. Un parti pris qui a déjà permis de créer vingt emplois à Laval.

Le service informatique du groupe Lactalis cherche à recruter « une dizaine de personnes. Les postes ouverts sont dans deux catégories : des analystes de données et des techniciens informatiques ». Pour postuler, vous pouvez retrouver les offres sur le site www.lactalis.fr. Tibco cherche également des techniciens support en informatique. les postes sont à retrouver sur www.tibco.fr

Mots clés : Laval, Lactalis, Tibco,

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire