Stupéfiants : deux ans ferme pour un Lasséen

16h22 - 20 octobre 2017 - par L.K
Stupéfiants : deux ans ferme pour un Lasséen

Un Lasséen de 19 ans a été condamné vendredi 20 octobre par le tribunal correctionnel de Laval à deux ans de prison ferme. Il était impliqué dans un trafic de stupéfiants.

En mai et juin 2017, les aller-retours entre Evry (Essonne) et la Mayenne se sont multipliés pour ce groupe de jeunes Mayennais impliqués dans un trafic de stupéfiants. A sept reprises, ils ont quitté le nord du département pour s'approvisionner en résine de cannabis et en cocaïne en région parisienne. Ils auraient ainsi acheminé jusqu'à 20 kilogrammes de résine de cannabis.

Une partie de ces individus ont été jugés en juin, sur le mode de la comparution de reconnaissance préalable de culpabilité. Ils ont écopé jusqu'à dix mois ferme. Mais l'un d'eux, un Lasséen de 19 ans, manquait à l'appel lors de ces premiers jugements. En fuite, il a été jugé par le tribunal correctionnel de Laval ce vendredi 20 octobre, en comparution immédiate.

Intermédiaire ou meneur ?

La raison de sa fuite : « Je passais mon bac. C'était ma seule chance de l'avoir », explique-t-il. A la barre, comme il l'a été avec les enquêteurs, il est très coopératif. Originaire de l'Essonne et déjà condamné pour des faits similaires, il aurait servi d'intermédiaire entre les fournisseurs de la région parisienne et les Mayennais. Il y a également vu l'occasion de rembourser une dette provoquée par sa première incarcération. Il reconnaît avoir transporté entre cinq et six kilos.

« Le prévenu a été assez collaboratif avec les enquêteurs », retient le vice-procureur Yann Le Bris. Le représentant du Parquet voit néanmoins en lui « le meneur et le structurateur du réseau mayennais ». Il réclame une peine allant de 18 mois à deux ans ferme. Pour la défense, maître Taraoré suit les réquisitions : « Les faits ne sont pas contestés. Mais il a eu un rôle d'intermédiaire. Je vous demande l'indulgence. » Le Lasséen est condamné à deux ans de prison ferme. Dès la fin de l'audience, il a été conduit à la maison d'arrêt de Caen.

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire