Laval : la journée citoyenne pour toute la ville

12h14 - 11 octobre 2017 - par L.K
Laval : la journée citoyenne pour toute la ville
Lors de la première journée citoyenne, dans le quartier de Thévalles en mai dernier.

Après une première à Thévalles en mai dernier, une journée citoyenne devrait avoir lieu dans tous les quartiers le 2 juin 2018.

Nettoyer le parvis de l'église Sainte-Anne : telle est l'idée que les habitants de Thévalles ont réalisée en mai dernier, à l'occasion d'une journée citoyenne. Une initiative qui a tellement plu aux habitants et au premier des Lavallois, François Zocchetto, que ce dernier voudrait désormais l'étendre à tous les quartiers. La première journée citoyenne lavalloise devrait donc avoir lieu le 2 juin prochain.

Souvent, journée citoyenne rime avec amélioration du cadre de vie : « Comme à Thévalles, se souvient Jacques Phélippot, adjoint à la démocratie locale. Les habitants ont pris les pelles et les tronçonneuses. Mais nous pourrions mettre en place des actions de solidarité, de convivialité, intergénérationnelles. Tout ce qui fait que l'on donne un peu de temps pour sa ville. »

Des boîtes à idées

La journée citoyenne ne doit pas être confondue avec les projets collaboratifs, mis en place dans le cadre des Ateliers de la cité. « C'est vraiment autre chose, affirme Jacques Phélippot. Les projets collaboratifs sont des initiatives qui se réalisent sur le moyen ou le long terme. Là, on parle vraiment d'une journée. Et quand les projets collaboratifs mobilisent en moyenne une dizaine ou une douzaine de personnes par quartier, là on veut mobiliser davantage. La journée citoyenne nous permettra aussi de valoriser des initiatives qui ont déjà lieu, car les habitants ne nous ont pas attendus pour faire des choses. »

Après la fête des voisins et avant les fêtes des écoles, la journée citoyenne n'aura lieu que dans huit mois. Mais elle se prépare dès maintenant. Des boîtes à idées vont être installées dans les maisons de quartier et à l'hôtel de ville. « Les habitants pourront y partager leurs idées ou simplement leurs envies de participer, poursuit Jacques Phélippot. Le 31 janvier 2018, nous ouvrirons les urnes et nous verrons ce qu'il est possible de réaliser en une journée. Il faudra également être attentif à ce que les idées ne coïncident pas avec des programmes prévus par les services techniques. Il ne s'agit pas de les remplacer. »

Mots clés : Laval, Journée citoyenne,

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire