La Ronde mayennaise, dimanche

16h00 - 09 septembre 2017 - par M.F
La Ronde mayennaise, dimanche
Vainqueur en 2008 et 2016, Samuel Plouhinec (team Peltrax) tentera-t-il la passe de trois ?

Organisée par l’Amicale cycliste du Pays lavallois avec le club de Laval Cyclisme 53, la course permet de révéler de jeunes talents.

Le peloton sillonnera les routes du département et devra parcourir 123 km en ligne et six tours de 4,5 km dans Laval, soit 150 km. A 13h30, le départ sera donné Quartier Ferrié à Laval avec un départ réel à la sortie de Saint-Berthevin, direction Ahuillé. Le premier grimpeur sera disputé à Nuillé-sur-Vicoin. Puis le premier point chaud aura lieu à Entrammes. Les coureurs traverseront les communes de Parné-sur-Roc, Forcé, avant de se disputer un sprint Rush à Bonchamp. Le KM 53 se disputera à Argentré. Le peloton se dirigera progressivement vers Montsûrs où sera disputé un deuxième rush. Le deuxième grimpeur sera attribué après Saint-Céneré.

Puis, après avoir traversé les communes de La Chapelle-Anthenaise et Louverné, un autre grimpeur attendra les coureurs, une montée d’1km à 7% avant Montflours. Un deuxième point chaud aura lieu à Andouillé puis un dernier grimpeur en haut de la Galette sur une montée de 700m à 10%. Le retour sur Laval se fera par la traversée de Saint-Germain-le Fouilloux et Changé, avant de gravir, à six reprises, la difficulté de l’arrivée à 9 %. L’arrivée sera jugée en haut de la rue des Fossés.

Le parcours.

Parrmi les équipes favorites, on peut citer les formations de l’UC Nantes Atlantique, Vendée U, VC Pays de Loudéac, CM Aubervilliers, CC Nogent-sur-Oise, Sojasun Espoir ACNC, Côtes d’Armor, Océane Top 16, VS Chartrain, Laval Cyclisme 53, VC Rouen, Sablé Sarthe Cyclisme, l’UC Cholet 49, Côte de Lumière…
La huitième et dernière manche du Trophée Madiot-Crédit Mutuel aura lieu en ouverture de la Ronde mayennaise, sur un circuit de 4,5 km à parcourir quatorze fois. Les meilleurs cadets de France seront au rendez-vous pour ce challenge très réputé. Départ à 14h.

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire