Des tensions à l'Ehpad Saint-Fraimbault-de-Lassay

08h00 - 12 août 2017 - par R.A
Des tensions à l'Ehpad Saint-Fraimbault-de-Lassay
L'Ehpad Saint-Fraimbault a été fondé en 1843 par la communauté des Sœurs de Saint-Fraimbault.

Des administrateurs de l'Ehpad lasséen revendiquent leur indépendance par rapport à l'association Myriam - Saint Fraimbault. Une pétition circule.

Indépendant jusqu'en janvier 2014, l'Ehpad (Etablissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) Saint-Fraimbault-de-Lassay a fusionné avec l'association Myriam, gestionnaire de trois Ehpad (un à Saint Aignan-sur-Roë et deux en Haute Garonne).

Cette fusion, les administrateurs, issus de Saint-Fraimbault, la remettent en cause aujourd'hui, après le licenciement en juin dernier de leur directrice, Marie-Anne Guillebert. « La fusion a très bien fonctionné au début puis cela s'est dégradé », expliquent des membres du conseil d'administration.

Une nouvelle association, Saint Fraimbault 2016, a été créée en vue de la scission des deux associations Myriam et Saint-Fraimbault.  « Mais ils ne veulent pas nous laisser partir, soi disant pour notre bien alors que c'est pour leur bien à eux. Ils ne cherchent que le profit et n'ont rien à faire des résidents. Beaucoup de choses ont et vont changer mais on ne sait rien ! »

Une pétition lancée

Une pétition a été lancée auprès des maires des communes de l'ex communauté de communes Le Horps Lassay, et de sympathisants, pour soutenir la directrice et appuyer la demande de séparation.

Le directeur général de l'association Myriam - Saint Fraimbault, Damien Hervouet, explique quant à lui que l'Ehpad Saint-Fraimbault ne pourrait pas entreprendre seul les travaux de réhabilitation prévus dans la convention tripartite, « en termes de trésorerie et de crédit auprès des banques. » En d'autres termes, la scission n'est pas souhaitable. Mais « la décision revient au conseil d'administration. »


Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire