Présidentielles : le maire d'Assé-le-Berenger ne comprend pas ses électeurs

11h10 - 18 mai 2017 - par B.E
Présidentielles : le maire d'Assé-le-Berenger ne comprend pas ses électeurs
Patrick Betton, maire d'Assé-le-Bérenger attend un sursaut de ses électeurs aux prochaines législatives.

Décontenancé par le vote en faveur du Front national des électeurs, le maire d'Assé-le-Bérenger espère une mobilisation pour les prochaines élections.

« Je ne comprends pas. Il n'y a pas de malheureux dans la commune, pas de délinquance, pas d'émigrés, pas de militants connus du parti. Au conseil, on ne parle jamais de politique. » Les résultats du second tour des élections présidentielles laissent un goût amer au maire d'Assé-le-Bérenger. Avec 114 voix contre 101 au premier tour, les électeurs du bourg de 428 habitants ont conforté l'avance du Front national sur sa commune. « On est la troisième commune des Pays de la Loire à placer le Front national en tête. Je pensais qu'après le débat entre les deux tours il y aurait une réaction », analyse Patrick Betton qui espère que celle-ci viendra lors des prochaines échéances.

Lire l'ensemble de son point de vue dans Le Courrier de la Mayenne du 18 mai 2017.

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire