Sport auto : Natan Bihel passe la vitesse supérieure

20h00 - 17 mai 2017 - par M.F
Sport auto : Natan Bihel passe la vitesse supérieure
Natan Bihel a présenté sa nouvelle voiture à ses partenaires mayennais.

Après une année de découverte de la course automobile en Supertourisme, le pilote mayennais Natan Bihel monte en catégorie.

Il est engagé cette saison en Michelin Le Mans Cup, championnat européen d'endurance. Le Mayennais a terminé 5e du championnat de Supertourisme l'automne dernier. Un résultat plus qu'honorable pour une première saison en sport auto, surtout que le licencié de l'ASK Laval a dû se frotter à de vieux briscards des circuits. Natan Bihel doit en partie cette belle saison au professionnalisme de l'écurie dans laquelle il était engagé. Et c'est avec le Yvan Muller Racing qu'il continue l'aventure.

Le team du quadruple champion du monde de WTCC et ancien roi de la glace sur le Trophée Andros s'engage cette année en Michelin Le Mans Cup, une nouvelle formule qui représente le championnat d'Europe B de la jeune catégorie LMP3. Ce championnat est composé de sept courses. Les cinq premiers du classement accéderont au championnat ELMS, qui rassemble les catégories LMP1 (Porsche et Toyota), LMP2, LMP3 et GT.

Objectif Top 5

« La saison écoulée m'a beaucoup appris, notamment à courir en peloton et à optimiser les réglages d'une voiture, confie le pilote mayennais. Le YMR est une équipe solide qui m'a aussi inculqué les bases techniques. En proto, ce sera différent. Cette nouvelle voiture, une Ligier JSP3, pèse 930 kg pour une puissance de 480 ch. On gagne 120 ch en puissance, mais aussi beaucoup de vitesse grâce à l'aérodynamisme. Nous avons fait des tests au Portugal, qui m'ont permis de me familiariser avec la voiture. L'objectif de la saison est de terminer dans le top 5, pour être promu en ELMS la saison suivante. » 

Sur les sept courses d'endurance de la saison, Natan Bihel, âgé de 17 ans, sera le cadet du plateau. Il partagera le baquet avec Laurent Millara. Le championnat débutait ce week-end sur le circuit de Monza, en Italie (lire ses résultats dans le Courrier de la Mayenne de cette semaine). Plus près d'ici, ses supporters pourront l'encourager sur les deux courses qui suivront les 15 et 17 juin sur le circuit du Mans, en préambule des 24 Heures. Pour repérer Natan quand il passera à 200 km/h sur la ligne droite des stands : sa voiture est bleue et blanche et porte le numéro 53.

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire