Mayenne : le gérant du magasin Giant raconte

16h05 - 20 mars 2017 - par L.C
Mayenne : le gérant du magasin Giant raconte
Le magasin Giant de Stéphane Cougé est installé rue des Haras à Mayenne.

Vendredi 10 mars, le double cambriolage du magasin de vélos Giant a été jugé. Son gérant, Stéphane Cougé, nous a raconté comment il a vécu ces faits en juin et les mois qui ont suivi.

Deux soirs d'affilée, les 25 et 26 juin 2016, l'alarme du magasin de Stéphane Cougé, rue des Haras, s'est déclenchée. « Le premier soir, le samedi, quatre vélos ont été volés. La porte avait été à moitié arrachée. Et là, une fois que les gendarmes sont partis, je me suis retrouvé tout seul à 5h30 du matin en train de nettoyer et de sécuriser le magasin. » Le lendemain soir, rebelote. « Mais là, ce sont quatorze vélos qui manquent ! Ça marque. Et là, on se dit qu'on bosse pour gagner notre vie alors que d'autres la gagnent plus facilement... » Dans le lot, il y avait « des beaux vélos », des vélos électriques et son vélo. « Régulièrement, je m'entraîne sur l'heure de midi. Alors, souvent, je le laissais dans le magasin. J'étais content, il était payé. »

Premier coup de bambou. Et déjà qu'un cambriolage ne fait jamais plaisir, il arrive en plus particulièrement mal. « Une semaine avant, j'avais lancé une opération commerciale, explique l'homme au crâne rasé. Je ne pouvais pas me permettre de ne pas avoir de vélos à présenter dans mon magasin. J'ai dû en racheter. »

Il doit aussi batailler avec son assureur pour un petit mot dans son contrat. « Au final, je n'ai été remboursé qu'en novembre. Heureusement, j'ai eu un très bon courtier, Alexandre Durand, à Gorron. C'est vraiment quand on est sinistré qu'on sait si on est bien assuré. » Résultat : cinq mois difficiles. « On est plus stressé, plus inquiet. Ça traverse l'esprit qu'on peut fermer la boutique à cause de ça... »

Mots clés : Mayenne,

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire