A Mayenne, les soldes se préparent

12h16 - 10 janvier 2017 - par R.A
A Mayenne, les soldes se préparent
Les bijoux n'arrivent pas en tête des achats pour les soldes, mais de bonnes affaires peuvent aussi être réalisées.

Petites boutiques de centre-ville ou enseignes nationales en périphérie de Mayenne, les commerçants ont du pain sur la planche à la veille des soldes d’hiver.

Les fêtes de fin d’année à peine terminées, les commerces vont de nouveau être pris d’assaut. Mercredi 11 janvier démarreront les soldes d’hiver. Une période très attendue par les acheteurs comme par les commerçants même si dans les grandes enseignes, les ventes privées, 15 jours avant les soldes, donnent le La.
Chez Jennyfer, une enseigne de prêt-à-porter féminin, quatre vendeuses et deux stagiaires sont mobilisées pour cette période. « Les ventes privées ont débuté dès le lendemain de Noël. De bonnes remises sont déjà appliquées pour les clients inscrits dans nos fichiers ou qui veulent s’inscrire. Pour les soldes, les produits seront les mêmes et les remises aussi, le choix en moins », explique Coralie Landelle, responsable du magasin. En effet, ce sont les stocks d’hiver de l’an dernier et de cette année qui sont remisés, les produits ne sont donc plus présents dans toutes les tailles ou coloris.
Si les remises sont les mêmes pour les ventes privées et les soldes, les vendeuses devront tout étiqueter la veille des soldes.
Dans le centre de Mayenne, chez Impulsion, la boutique de Véronique Anis, les soldes sont préparés différemment. Ici pas de ventes privées, le début d’année est l’occasion pour la commerçante de souffler un peu après le rush des fêtes de fin d’année. Bijoux, écharpes, chapeaux ou encore sacs sont bien placés sur la liste des cadeaux de Noël. « Pour les soldes, ces accessoires ne sont pas la priorité des gens. Ils se tournent d’abord vers l’habillement et après viennent choisir des bijoux à assortir à leurs tenues. Ça me laisse donc un peu de temps pour m'organiser », explique Véronique Anis. Ainsi, elle prépare ses étiquettes à l’avance et les mettra en place la veille des soldes.Les rabais iront de 30 % à « un peu plus. Il n’y aura qu’une démarque. Les bijoux passent moins de mode qu’un vêtement », conclut la gérante.

Mots clés : Mayenne,

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire