Charles Lechevrel s'est rendu aux sources du Mékong

09h30 - 09 janvier 2017 - par G.P
Charles Lechevrel s'est rendu aux sources du Mékong
Charles Lechevrel et l'éleveur de yacks qui l'a conduit à la source « officielle » du Mékong pour le gouvernement chinois.

Lors de son dernier voyage en Asie, Charles Lechevrel s'est rendu aux sources du fleuve Mékong à 5 000 mètres d'altitude. Un périple insolite qui restera gravé dans la mémoire de l'Argentréen.

En 1866, la France lançait une expédition pour remonter le fleuve Mékong. « Elle n'a cependant pas réussi à aller au bout », raconte Charles Lechevrel. 150 ans après, l'Argentréen a lui atteint le but de ses prédécesseurs. S'il n'a pas remonté la totalité des 5 000 km, le voyageur a découvert l'origine d'un des fleuves les plus longs du monde. « J'ai commencé à voyager dessus en 1991 au Laos. Je l'ai déjà remonté partiellement deux fois. Là, c'était vraiment l'occasion de découvrir autre chose », expose-t-il.   

J'avais déjà repéré le circuit

Fin août, Charles Lechevrel s'envole alors pour la Chine. Après plusieurs jours d'avion et de train, il arrive en région tibétaine, sur les contreforts de l'Himalaya. Il connaît peu la région mais a préparé son coup. « J'avais déjà repéré le circuit sur mon GPS et j'avais activé mes contacts pour trouver un guide, même si je parle un peu le chinois », explique cet amoureux de l'Asie du Sud-Est.

Retrouvez la totalité du récit dans votre dernière édition du Courrier de la Mayenne.

Mots clés : Chine, Arentré,

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire