Une attaque terroriste simulée dans un lycée lavallois [vidéo]

11h52 - 08 décembre 2016 - par L.Q
Une attaque terroriste simulée dans un lycée lavallois [vidéo]
La colonne d'intervention est à la recherche des terroristes.

Jeudi 8 décembre de 9h à 11h, les policiers ont simulé une attaque terroriste dans un lycée lavallois. Deux terroristes se sont introduits dans l'établissement. Les policiers doivent les maîtriser.

Jeudi 8 décembre, la police a mené un exercice simulant une attaque terroriste au lycée Gaston-Lesnard à Laval. « Nous sommes au plus proche du réel, avec des simulations visuelles et sonores. Les policiers ne connaissent pas le scénario. Nous voulons stresser toute la chaîne d'intervention », indique le commissaire Yves Cellier. Satisfait de l'exercice appelé à se renouveler, il note : « il y aura des éléments sur lesquels il faudra revenir ». Voici le déroulé des faits. 

9h : Les élèves du lycée Gaston-Lesnard, à Laval, sont dans la cour. Certains sont à la cafétéria.

9h15 : Deux personnes, travaillant dans l'établissement, sont au portail du lycée. Ils voient arriver deux individus, lourdement armés, avec des fusils d'assaut. Ils tirent et tuent les deux membres du lycée. Dans la foulée, l'infirmière et un personnel d'accueil contactent la police. 

9h25 : Une première patrouille de police arrive. Ils sont pris sous les tirs. Les policiers ripostent, ils touchent l'un des deux terroristes. Ce dernier va succomber à ses blessures. 

9h35 : Neuf policiers, membres de la colonne d'intervention, arrivent au lycée Gaston-Lesnard. Equipés avec des fusils d'assaut et des gilets pare-balles, capables d'absorber des munitions de guerre, ils partent à la recherche de l'autre terroriste. L'un des employés du lycée, blessé lors des premières salves, est pris en charge. Les sapeurs-pompiers arrivent. Ils sont 57 en tout. 

exercice2

9h50 : La conseillère prinicipale d'éducation est prise en otage par le terroriste. Les premiers parents des lycéens arrivent sur place. Ils sont placés à l'écart. Dans le même temps, les lycéens et professeurs, soient 250 personnes, sont évacués vers le gymnase à l'arrière de l'établissement. Arrivant tous les mains sur la tête, ils sont fouillés, leur identité est relevée, afin qu'aucun terroriste ne puisse se cacher dans la foule. 

10h15 : Les tirs reprennent. La colonne d'intervention se précipite. Le terroriste se jette sur les policiers. Il est neutralisé. Déjà, plus d'une centaine d'élèves sont évacués. Au même moment, le préfet, l'inspecteur d'académie et le procureur de la République arrivent pour faire un point sur la situation. 

11h : Guidés par la CPE, les policiers font le tour des classes, et viennent chercher les élèves encore confinés. 

 

Mots clés : police, terroriste, exercice,

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire